Mondiaux (H/contre-la-montre) : Ganna, premier Italien titré sur le chrono !

Mondiaux (H/contre-la-montre) : Ganna, premier Italien titré sur le chrono !©Media365

Aurélien CANOT, publié le vendredi 25 septembre 2020 à 16h33

Filippo Ganna (24 ans) est devenu vendredi après-midi à Imola le tout premier Italien champion du monde du contre-la-montre. Sur ses terres, le médaillé de bronze de l'année dernière a devancé Wout Van Aert.



Filippo Ganna en rêvait, il l'a fait. A 24 ans, le coureur italien est devenu vendredi après-midi à Imola (Italie) le premier représentant de son pays sacré champion du monde du contre-la-montre. Uniquement troisième l'année dernière derrière le héros du jour Rohan Dennis et le petit prodige belge Remco Evenepoel, absent cette année après sa terrible chute survenue sur le Tour de Lombardie en août, Ganna est monté sur la plus haute marche du podium cette fois, avec cette première médaille d'or décrochée dans la discipline par un Transalpin, de surcroît sur ses terres. Considéré comme l'immense favori de ce chrono, le quadruple champion du monde de la poursuite (sur piste), surtout après sa démonstration dans la dernière étape de Tirreno-Adriatico, où le colosse italien (1,93 m pour 80 kg) avait fait étalage de tout son talent, a parfaitement justifié son étiquette de vainqueur annoncé.

Thomas et Dennis au pied du podium, Cavagna, 7eme

Impressionnant sur les 31,7 km que proposait ce parcours avec vent de face sur la seconde moitié du tracé et que l'Italien a parcourus à plus de 52 km/h de moyenne, Ganna a quelque peu coincé dans le final. Ce qui n'empêche pas le coureur de l'équipe Ineos Grenadiers de terminer avec près de 30 secondes à l'arrivée sur son dauphin vendredi Wout Van Aert. Le Belge qui faisait partie des lieutenants de Primoz Roglic lors du dernier Tour de France devance, lui, de trois secondes le Suisse Stefan Küng. Geraint Thomas et le tenant du titre Rohan Dennis doivent, eux, se contenter de places au pied du podium uniquement. Le Gallois comme l'Australien n'ont jamais pu contester la suprématie du vainqueur de Paris-Roubaix Espoirs en 2016. Rémi Cavagna, premier Français mais que l'on était en droit d'attendre plus haut dans la hiérarchie après son impressionnante performance sur le contre-la-montre de la Planche des Belles Filles il y a six jours, se classe 7eme, à plus de 48 secondes. Il espérait mieux. Ses supporters aussi.


Ganna : « C'est un rêve ! »

Réaction de Filippo Ganna (sur Eurosport)
C'est incroyable (d'être champion du monde). Je suis très heureux. Dans le final, j'ai reçu beaucoup d'encouragements qui venaient de la voiture. Je remercie toute mon équipe, ainsi que l'équipe Ineos Grenadiers. La pression sur mes épaules ? Non, je ne l'avais pas. Je suis resté avec amis pendant les derniers jours qui ont précédé ce contre-la-montre. On a parlé de beaucoup de choses, mais pas de ça justement, histoire de faire redescendre la pression (rires). C'est un rêve, je n'ai pas forcément les mots. Des maillots de champion du monde, j'en ai déjà portés sur la piste. Là, ce sera une nouvelle expérience pour moi.

CYCLISME - CHAMPIONNATS DU MONDE
Contre-la-montre hommes
Vendredi 25 septembre 2020
1- Filippo Ganna (ITA), en 35'54
2- Wout Van Aert (BEL), à 26"
3- Stefan Küng (SUI), à 29"
4- Geraint Thomas (GBR), à 37"
5- Rohan Dennis (AUS), à 39"
6- Kasper Asgreen (DAN), à 47"
7- Rémi Cavagna (FRA), à 48"
8- Victor Campenaerts (BEL), à 52"
9- Alex Dowsett (GBR), à 1'06
10- Tom Dumoulin (PBS), à 1'14
...
22- Benjamin Thomas (FRA), à 2'14

Vos réactions doivent respecter nos CGU.