Mondiaux 2021 : Le sélectionneur néerlandais se frotte les mains

Mondiaux 2021 : Le sélectionneur néerlandais se frotte les mains©Media365

Aurélien CANOT, Media365, publié le mardi 21 septembre 2021 à 08h54

La Fédération des Pays-Bas de cyclisme a mis fin lundi au suspense concernant la participation de Mathieu van der Poel à la course en ligne des Mondiaux, dimanche prochain. Le coureur néerlandais sera bien au départ. Pour le plus grand plaisir de son sélectionneur.

Fin du suspense concernant la participation de Mathieu van der Poel à la course en ligne des Mondiaux de Louvain, dimanche prochain en Belgique. Lundi, la Fédération néerlandais de cyclisme (KNWU) a officialisé la présence du coureur de l'équipe Alpecin-Fenix sur ce rendez-vous que Julian Alaphilippe, qui a disputé le week-end dernier à l'occasion du Primus Classic sa dernière course avec le maillot arc en ciel sur les épaules, abordera avec l'objectif de réaliser le doublé après son succès de l'an dernier. Le Français sait depuis lundi que van der Poel fera partie de ses nombreux rivaux qui feront tout pour briser ses rêves de nouvelle tunique de champion du monde. Longtemps incertain après sa chute de juillet dernier en VTT lors des Jeux Olympiques de Tokyo, le quadruple champion du monde de cyclo-cross n'a, certes, pas eu la préparation idoine pour pareil événement.

Mauvaise nouvelle pour le GP de Denain

Pourtant, même encore diminué (il se plaignait encore tout récemment de douleurs au dos), "VDP" a décidé de prendre le départ, conscient qu'il n'aura rien d'un vainqueur potentiel sur le papier, comme il l'aurait assurément été s'il avait abordé ces Mondiaux dans sa meilleure forme. "Il n'est peut-être pas le grand favori en raison de ses problèmes physiques rencontrés avant cet évènement, mais il sera certainement un coureur à surveiller", assurait néanmoins lundi le sélectionneur néerlandais Koos Moerenhout, ravi que son leader ait finalement décidé de disputer la course. "Le fait qu'il participe, cela augmente nos chances de succès, je suis heureux." Les organisateurs du GP de Denain le sont beaucoup moins. En décidant de s'aligner dimanche à Louvain, le Néerlandais tire en effet du même coup un trait sur l'épreuve nordiste, de retour au calendrier après avoir été annulée l'année dernière en raison de la situation sanitaire. Van der Poel aurait dû en être l'une des têtes d'affiche. Ce ne sera pas le cas.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.