Milan-Turin : Victoire de Pinot !

Milan-Turin : Victoire de Pinot !©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le mercredi 10 octobre 2018 à 16h43

Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) a remporté ce mercredi la classique italienne Milan-Turin, qui sert de répétition générale au Tour de Lombardie, qui se déroulera samedi. Le Français s'est imposé en solitaire devant Miguel Angel Lopez (Astana) et le champion du monde Alejandro Valverde (Movistar).

Il faisait déjà partie des favoris avec le tenant du titre Vincenzo Nibali et le champion du monde Alejandro Valverde. Mais c'est une immense pancarte que Thibaut Pinot aura dans le dos ce samedi à l'occasion du Tour de Lombardie, la dernière grande course de la saison. Le coureur français a démontré qu'il était en très grande forme, sur la lancée de ses deux victoires d'étape sur la Vuelta, de sa neuvième place aux championnats du monde et de sa deuxième place aux Trois Vallées Varésines mardi, en remportant Milan-Turin ce mercredi. Le leader de l'équipe Groupama-FDJ s'est imposé au sommet de la basilique de la capitale du Piémont avec dix secondes sur le Colombien de l'équipe Astana Miguel Angel Lopez et 28 sur le champion du monde Alejandro Valverde.

Pinot : "Battre Valverde, quelque chose qui restera"


« C'est une belle victoire, sur une course qui me plait, mais il ne faut pas oublier que le plus important c'est samedi. Quand Gaudu et Lopez sont tombés, ça m'a un peu coupé les jambes, ça aurait été un beau duel avec Lopez. David avait beaucoup travaillé, il s'est écarté, il n'en pouvait plus, c'est dommage mais l'important c'était de gagner pour l'équipe. Cette course était vraiment dure. C'est quelque chose qui me tenait vraiment à cœur. Cela signifie beaucoup pour moi de battre le champion du monde, qui est très grand coureur. Le battre dans une arrivée comme celle-ci, c'est quelque chose qui restera », a confié Pinot à l'arrivée au micro de La Chaîne L'Equipe.

Pinot comme Jalabert en 1997 ?


Sur ce parcours de 200km quasi-plat jusqu'à 25km de l'arrivée, l'échappée du jour était composée de Thomas De Gendt (Lotto Soudal), Willie Smit (Katusha-Alpecin), Umberto Orsini (Bardiani-CSF) et Krists Neilands (Israel Cycling Academy). Mais la course s'est animée, comme attendu, dans les 25 derniers kilomètres avec la double ascension de Superga, et ses 4,9km à 9,1% de moyenne. Valverde a tenté sa chance dans la première montée, mais Pinot, épaulé par son coéquipier Damien Gaudu, mais aussi Barguil, A.Yates, Majka, Bernal, Fuglsang ou encore Lopez ont suivi. Ce sont finalement 23 coureurs qui étaient en tête au pied de la deuxième montée. Sous l'impulsion de Gaudu, qui a fourni un gros effort, le groupe n'était plus composé que de cinq éléments à deux kilomètres de l'arrivée. Mais au moment où Gaudu a décidé de s'écarter, il n'a pas vu Lopez qui était derrière, et qui ne regardait pas le Français. Les deux hommes se sont accrochés et ont chuté, ce qui a profité à Pinot, qui est parti en solitaire et n'a jamais pu être rattrapé. On ne saura jamais si Lopez aurait pu gagner cette course sans cette chute... Il n'empêche que c'est bel et bien Thibaut Pinot qui remporte sa quatrième course de la saison et devient le premier Français depuis Laurent Jalabert en 1997 à s'imposer à Turin. Et il y a 21 ans, « Jaja » avait réussi le doublé, en remportant le Tour de Lombardie quelques jours plus tard. De quoi donner des idées à Pinot...

MILAN-TURIN
Classement final (200km) - Mercredi 10 octobre 2018
1- Thibaut Pinot (FRA/Groupama-FDJ) en 4h43"36
2- Miguel Angel Lopez (COL/Astana) à 10"
3- Alejandro Valverde (ESP/Movistar) à 28"
4- Mattia Cattaneo (ITA/Androni Giocattoli-Sidermec) à 36"
5- Sébastien Reichenbach (SUI/Groupama-FDJ) à 38"
6- Wilco Kelderman (PBS/Sunweb) à 38"
7- Domenico Pozzovivo (ITA/Bahrain-Merida) à 41"
8- Jakob Fuglsang (DAN/Astana) à 41"
9- Fabio Aru (ITA/UAE Team Emirates) à 43"
10- Egan Bernal (COL/Sky) à 45"
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.