Milan-Sanremo : Nibali a vécu " un moment incroyable "

Milan-Sanremo : Nibali a vécu " un moment incroyable "©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le samedi 17 mars 2018 à 20h44

Vainqueur en costaud de Milan-Sanremo, Vincenzo Nibali a assuré au micro de la Rai qu'il avait tout donné dans le final pour l'emporter.

« Il y a eu tant d'eau aujourd'hui. Dans les 15 derniers kilomètres, j'avais vraiment de bonnes sensations, a confié Vincenzo Nibali à l'arrivée de Milan-Sanremo, classique qu'il a remporté en costaud et en solitaire. Dans le Poggio, ma radio ne marchait plus. Quand j'ai entendu qu'il restait 20 secondes, j'ai mis plein gaz. C'est évidemment un moment incroyable. Je ne trouve pas les mots. »

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
6 commentaires - Milan-Sanremo : Nibali a vécu " un moment incroyable "
  • bravo a nibali et sagan ila eviter emmener un suceur de roue a l arrivvee car les autres voulais pas aller chercher nibali

    Sagan, il a eu du mal à un moment à prendre la roue d'un de ses équipiers dans le Poggio!! Ensuite je ne suis pas sûr que d'autres avaient la niaque pour aller chercher Nibali, on l'a vu avec Matéo Trentin. Mais je sais que lorsque vous parlez de suceurs de roue, c'est Démare qui est visé et sans doute pas Caleb Ewan , n'est-ce pas ?? Pourquoi cherchez vous toujours à stigmatiser les Français dans vos divers commentaires ???

  • Comment ose-t'on comparer Nibali à Froome ?
    Mr Nibali , je dis bien Mr, car Vincenzo Nibali est un grand champion et surtout un attaquant, à l'ancienne , qui sent la course !!!
    Il n'a pas besoin d' un manager pour savoir où il doit attaquer; la preuve: il sent son leader ( colbrelli ) à la peine, alors il se lance dans un raid fou dans le poggio, sachant qu'avec 10 secondes d'avance en haut, il a course gagnée.... C'est un coureur instinctif, avec un tempérament de champion: chez lui c'est la 1ère place ou rien !!! un peu à l'image de Contador.
    Alors que Froome n'est rien sans son équipe !!! Encore bravo Mr Nibali pour cette belle victoire opportuniste, tout le contraire des pseudo favoris Sagan et kiatowski attentistes, cherchant à s'économiser...
    Pour rappel: Nibali a gagné les 3 grands tours, le tour de Lombardie et Milan-San remo ( beau palmarès, non ?)

    DAMIGNON
    tout a fait d'accord avec toi NIBALI un vrai grand champion

    je ne l'appelerai pas le requin de Messine mais plutôt le renard car il est ruse le bougre

    Tactiquement il a été excellent, le métier. Physiquement il semble au top. Il a eu le mérite d'oser et cette victoire il ne l'a pas volée. Après à savoir si ?? Cette question se pose, hélas, aujourd'hui pour tout le monde, sauf que pour un cas comme froome, il y plus que des présomptions!!

  • L'échappée de Nibali était bien préparée, un petit chef-d'oeuvre de tactique cycliste comme on aime et à la fin le coup de l'oreillette... comme dit Guimard, ce serait aussi bien sans: la preuve.
    Très belle course, pas ennuyeuse du tout; rouler 6 heures à une telle moyenne et tout donner dans la dernière heure, il faut le faire!

  • on fait de cette course un monument du cyclisme .....mais pratiquement sans difficulté elle est ennuyeuse et bien loin des vrais monuments que sont le Tour des Flandres et Paris Roubaix

    Pas faux, rien à voir avec les deux classiques dont vous faites référence, j'ajouterai dans le top, LBL et le Tour de Lombardie que Nibali a déjà gagné.

  • Je ne suis pas "fan" de Nibali", mais il faut reconnaître qu'il a gagné à la force du jarret et aussi l'attentisme des poursuivants, personne ne voulant faire l'effort pour ramener l'autre. Sagan, Kiniatoski et un ou deux autres sont passés, mais très bref ne voulant pas ramener les autres, c'est la course. On pense toujours que l'autre va faire l'effort mais à trop penser on perd. Demarre à aucun moment n'a essayé, attentiste jusqu'au bout espérant le sprint mais aurait été battu. A regarder à la TV cette course est ennuyeuse, trop longue et pas assez de difficultés, ça commence à écrémer à 20Kms de l'arrivée et encore.