Martin : "Rien ne m’empêche d’atteindre le niveau de Pogacar"

Martin : "Rien ne m’empêche d’atteindre le niveau de Pogacar"©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le jeudi 25 novembre 2021 à 10h38

Toujours très ambitieux, Guillaume Martin, qui a fini meilleur Français du Tour pour la deuxième année consécutive, ne se voit pas si loin du double vainqueur de la Grande Boucle, Tadej Pogacar.



Pour la deuxième année consécutive, Guillaume Martin a terminé meilleur coureur tricolore du Tour de France. Et il ne cesse de progresser sur la Grande Boucle. 23e en 2017 pour sa toute première participation, il avait ensuite fini 21e, 12e, 11e puis 8e cette année, à plus de 15 minutes du vainqueur, Tadej Pogacar. Également dans le Top 10 sur Paris-Nice (6e) et le Tour d’Espagne (9e), le Normand de Cofidis estime ne pas être si loin du jeune Slovène (23 ans), vainqueur du Tour pour la deuxième année consécutive.

"On est des bipèdes sur un vélo, tous"

Et pour ce fan de Nietzsche, "l’argent ne fait pas tout dans le cyclisme. Je crois qu’on peut, en étant malin, en essayant de mettre l’argent au bon endroit, rivaliser contre de grosses armadas. J’y crois vraiment sinon je ne ferais plus de vélo. Au bout du compte, vous savez, on est des bipèdes sur un vélo, tous… Aujourd’hui, je fais des stages en altitude, des tests en soufflerie, des reconnaissances, je travaille sérieusement aussi…"

"Pas un monde d’écart"

Interrogé par les lecteurs de Ouest-France, Martin (28 ans) reconnaît que son équipe "n’aura jamais la même densité (de coureurs) qu’UAE, par exemple. Mais moi, individuellement, rien ne m’empêche d’atteindre le niveau de Pogacar. Je l’ai fait l’an dernier sur le Dauphiné, je l’ai battu à la régulière. Franchement, je n’ai pas l’impression qu’il y a un monde d’écart entre eux et nous. Si on regarde les temps, je suis à quelques dizaines de secondes derrière, ça n’est pas si impressionnant sur une montée d’une dizaine de kilomètres." Un Dauphiné 2020 où il avait terminé troisième, avec 15 secondes d’avance sur Pogacar.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.