Mark Cavendish a traversé une dépression

Mark Cavendish a traversé une dépression©Media365
A lire aussi

Nicolas Kohlhuber, publié le lundi 06 avril 2020 à 21h45

Mark Cavendish a avoué avoir traversé une période sombre sur le plan psychologique. Le champion du Monde 2011 de cyclisme sur route a été victime d'une dépression pendant deux ans.

Dans une interview accordée au Times ce lundi, Mark Cavendish a fait un aveu surprenant au sujet de sa santé. Le cycliste britannique a avoué avoir traversé une dépression. Si sa méforme sur le circuit depuis deux ans avait été expliquée par des pépins physiques, le sprinteur a avoué que ce n'était pas la seule raison. Il a précisé qu'en août 2018, une dépression clinique lui avait été diagnostiquée. La ligne de départ d'une course bien différente de celles qu'il a l'habitude de remporter. Une épreuve bien plus importante que toutes les autres et qu'il estime désormais avoir remportée. « Ce n'est pas seulement ma santé physique qui a été mise à mal ces deux dernières années. J'ai beaucoup lutté contre la dépression pendant cette période. On m'a diagnostiqué une dépression clinique en août 2018. J'étais sombre. Et je suis de l'autre côté, merci. Je crois que je m'en suis sorti, et c'est bien d'en être sorti » a expliqué le Cav au journal britannique. Il a aussi précisé qu'il avait refusé l'utilisation d'anti-dépresseurs dans ce combat.

La dernière victoire de Mark Cavendish remonte à l'hiver 2018

Ce diagnostic correspond avec une période difficile dans sa carrière. Celui qui a été champion du Monde sur route en 2011 a longtemps été un finisseur hors-pair. Une qualité qui lui a permis de remporter Milan-San Remo en 2009 mais surtout 30 étapes sur le Tour de France et le classement à points des trois grands tours. Mais depuis l'été 2018, le natif de l'Île de Mann n'a plus gagné la moindre course. Son dernier succès remonte au mois de février de la même année et une victoire d'étape sur le tour de Dubaï. L'an passé, il n'avait même pas été sélectionné pour le Tour de France. Après trois ans chez Dimension-Data, le coureur de 34 ans a rejoint Bahraïn-McLaren à l'intersaison avec l'objectif de retrouver son meilleur niveau. Une quête pour le moment interrompue par la pandémie de Covid-19 et la suspension de la saison.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.