Lotto-Soudal : Des regrets pour le patron du futur sponsor

Lotto-Soudal : Des regrets pour le patron du futur sponsor©Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 16 octobre 2022 à 22h20

Alors que sa société va rejoindre l'équipe Lotto-Soudal en 2023, le patron de Dstny a confié avoir quelques regrets concernant le contrat de partenariat signé en début d'année.



Beaucoup de choses vont changer au sein de l'équipe Lotto-Soudal. Alors que Philippe Gilbert a mis un terme à sa carrière, la formation belge va changer de nom et de couleurs. En effet, alors que la société Soudal va rejoindre l'équipe Quick-Step Alpha Vinyl dès 2023, la loterie nationale belge va être rejointe par Dstny, entreprise spécialisée dans les télécommunications. En février dernier, un accord portant « jusqu'au moins 2024 » a été officialisé mais la donne sportive a beaucoup évolué lors des huit derniers mois. En effet, à la lutte pour le maintien dans l'UCI World Tour pour la période 2023-2025, l'équipe Lotto-Soudal a échoué dans sa mission. 19eme du classement sur les trois dernières années alors que seuls les 18 premiers obtenaient le précieux sésame, la formation belge va être reléguée en deuxième division. « Si j'avais su en janvier ce que je savais en mai, je ne pense pas que j'aurais signé ce contrat de sponsoring », a confié Daan De Wever, PSG de Dstny dans des propos recueillis par le quotidien belge néerlandophone Het Laatste Nieuws.

Le patron de Dstny appelle à une reconstruction

Toutefois, la déception de cette relégation pourra être atténuée durant la saison 2023. En effet, malgré sa 19eme place, la formation qui portera le nom Lotto-Dstny sera bien au départ des principales courses du calendrier international, dont les trois Grands Tours et les Monuments. Elle bénéficiera d'invitations automatiques pour l'ensemble des épreuves du calendrier World Tour mais cela ne sera pas assuré pour 2024, les résultats de la saison 2023 entrant alors en compte. Une stabilité à laquelle s'ajoutera la confiance témoignée par Daan De Wever envers les structures en place. « Nous avons toujours eu un contact stable avec les gestionnaires, les techniciens et les coureurs. Cela nous a donné une grande confiance pour l'avenir, a confié le PDG de Dstny. Il est clair, cependant, que l'équipe doit être reconstruite. » Un travail qui devra être entrepris par un staff remodelé à la suite du départ annoncé de John Lelangue, avec Axel Merckx qui pourrait prendre un rôle.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.