Liège-Bastogne-Liège : Valentin Madouas, au nom du père

Liège-Bastogne-Liège : Valentin Madouas, au nom du père©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 22 avril 2018 à 07h50

Aligné pour la première fois de sa carrière sur les routes de Liège-Bastogne-Liège, Valentin Madouas suit la lignée de son père, pas passé loin du podium il y a une vingtaine d'années.

Pour épauler Rudy Molard ou Benoît Vaugrenard sur les routes de Liège-Bastogne-Liège, le staff de la formation Groupama-FDJ a décidé de faire confiance à un jeune coureur de 22 ans du nom de Valentin Madouas. Les routes de la « Doyenne » ne sont pourtant pas inconnues pour sa famille puisque son père Laurent Madouas, professionnel entre 1989 et 2001 dans des équipes comme Castorama, Motorola ou encore Festina, où il a conclu sa carrière, a connu une de ses plus belles heures de gloire dans la montée finale vers Ans. Lors de l'édition 1996 de Liège-Bastogne-Liège, si un trio formé par Pascal Richard, Lance Armstrong et Mauro Gianetti s'est joué la victoire dans le final, conclu dans cet ordre, le premier poursuivant du trio américano-suisse a été Laurent Madouas, qui a terminé quatrième de l'épreuve à un peu plus d'une minute du vainqueur. Pour sa première participation, Valentin Madouas a donc l'occasion de boucler la boucle et, qui sait, d'essayer de faire mieux que son père sur les routes belges.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU