Les confessions de Bryan Coquard

Les confessions de Bryan Coquard©Media365

Rédaction Sport365, publié le lundi 07 mai 2018 à 18h31

Bryan Coquard, le sprinteur français de Vital-Concept, a accordé un entretien dans lequel il a avoué traversé une période compliqué ces dernières semaines.

La carrière de Bryan Coquard est décidément bien plus mouvementée qu'il ne l'avait sûrement prévu. Le sprinteur français a débarqué chez Vital -Concept durant l'inter-saison pour quitter Direct Energie où il ne s'entendait plus du tout avec une partie de la direction. Sa nouvelle équipe, portée par la discours ambitieux de son manager général Jérôme Pineau, a été scruté attentivement. Elle a fait les premières pages de la presse quand elle s'est plainte de ne pas être invitée sur le Tour de France 2018. Derrière, elle a donc été logiquement très attendue pour savoir si ses demandes été légitime. Et malheureusement, ça n'a pas été le cas, à l'image d'un Bryan Coquard très peu à l'aise avec toute cette pression, comme il l'a confié dans un entretien accordé à l'Equipe. "Chez Direct Energie, j'avais la chance d'avoir Thomas Voeckler. Il était la tête d'affiche, prenait toute la pression... Là, je me suis retrouvé tout seul, c'est plus compliqué, on se perd beaucoup. Quand on parlait de Vital Concept, on ne parlait de moi. Si je ne gagnais pas, l'équipe ne gagnait pas. C'est des choses qui font cogiter et je ne me suis pas assez détaché de cela. C'est sans doute pour ça que la fin de ma première partie de saison n'a pas été bonne du tout. On en a discuté après l'Amstel pour comprendre pourquoi ça n'avait pas marché. Maintenant, on est tous regonflés à bloc." Pour sa première saison sous les couleurs de Vital Concept, Bryan Coquard a arraché une victoire d'étape sur le Tour d'Oman, quatre deuxièmes places et une troisième place.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.