Le parcours du Tour de France (presque) dévoilé

Le parcours du Tour de France (presque) dévoilé©Panoramic
A lire aussi

6Medias, publié le mardi 23 octobre 2018 à 19h20

Présenté officiellement ce jeudi 25 octobre, le parcours du Tour de France a déjà fuité sur les réseaux sociaux. Et pour cause, les réseaux officiels du Tour ont dévoilé depuis le 8 octobre des images de plats faisant référence aux villes traversées, a noté le Huffington Post.

Vous êtes plutôt choux, tartiflette ou poulet du dimanche ? Pour les coureurs du Tour de France, ce sera les trois et bien plus encore, même.

Si on connait d'ores et déjà la date de départ de la Grande boucle (6 juillet 2019), le parcours n'a pas encore été dévoilé officiellement. Ce sera le cas ce jeudi 25 octobre, mais en avant-première, l'organisation a laissé fuiter quelques indices sur les réseaux sociaux pour mettre l'eau à la bouche des aficionados de la pédale.



En effet, comme l'a remarqué le Huffington Post, depuis le 8 octobre, des plats signés du chef étoilé Pierre Gagnaire ont été dévoilés. Et ils font tous référence à des villes départ ou étape. Ainsi, pour s'élancer, les coureurs prendront un bon petit plat de choux verts... de Bruxelles, évidemment. La ville de départ de cette 106e édition était déjà connue depuis de nombreuses semaines.



Un tracé ludique

Le chef Pierre Gagnaire a ensuite concocté un plat de poulet accompagné de ses petits légumes croquants. Si l'indice n'est pas évident, les internautes, eux, avancent deux possibilités : un poulet de Bresse ou plus vraisemblablement une poule au pot, d'où est originaire le chef.



Comme les coureurs auront besoin de sucre, le Tour de France a décidé de passer directement au dessert. Une photo de biscuits roses ne laisse guère de doutes, le Tour passera par la Champagne, Reims ou Épernay a priori.



Dans ce périple culinaire retour aux plats, avec une râpée forézienne ou stéphanoise au choix, selon les internautes. Les cyclistes devraient donc passer par la Loire. Plus difficile dimanche dernier, ce met présenté, à mi-chemin entre la polenta et la crème brûlée, précise le Huffington Post. La casquette, avec des pois rouges, apposée sur la table laisserait plutôt penser à la première solution avec une escapade dans le Languedoc ?

Les mirabelles, de Lorraine, ne laissent aucun doute, Chris Froome et compagnie passeront bien par l'est de la France après la Belgique. Enfin, la dernière en date, vraisemblablement une tartiflette, fait la part belle à la Haute-Savoie et donc ses fameux cols hors catégorie.



Une présentation ludique donc, validée par le directeur de course, Christian Prudhomme. "Notre idée est de mettre en scène des plats typiques issus des villes et des régions que le Tour va traverser", explique Xavier Pichelin au Huffington Post. Le directeur des contenus du Tour sur les réseaux sociaux ajoute que Christian Prudhomme a trouvé ça "ludique". Et ces plats n'ont pas été choisis au hasard, "On a quand même essayé de représenter tout le parcours, avec des plats qui font référence au début, au milieu et à la fin du tracé 2019. Notre intention n'était pas de favoriser telle ou telle région", continue Xavier Pichelin.

Les coureurs auront-ils droit d'apporter une crème catalane ou une tarte normande dans leur musette en guise de dessert ? Réponse ce jeudi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.