La Roue Tourangelle : Démare a enfin (re)gagné

La Roue Tourangelle : Démare a enfin (re)gagné©Panoramic, Media365

Thomas Siniecki : publié le lundi 05 avril 2021 à 18h42

Pas de Tour des Flandres pour Arnaud Démare, qui a préféré aller retrouver la confiance sur la Roue Tourangelle. Bien lui en a pris, puisqu'il s'est effectivement imposé alors qu'il n'avait pas encore levé les bras cette saison.



Arnaud Démare a répondu présent dimanche sur les routes de la Roue Tourangelle, en débloquant son compteur personnel cette saison pour régler le sprint devant Nacer Bouhanni (Arkea - Samsic) et Marc Sarreau (AG2R - Citroën). "On savait qu'on aurait le poids de la course toute la journée", confirmait à l'arrivée le sprinteur de Groupama - FDJ (sur le site de la course). Attendu comme favori, et il le savait donc pertinemment, le champion de France et quadruple vainqueur d'étape sur le dernier Giro - également maillot cyclamen de ce Tour d'Italie 2020 - n'a pas flanché. "Je m'attendais à une course difficile, on s'est fait attaquer et on s'est retrouvés un peu esseulés... J'ai dû bouger dans les côtes afin de revenir sur les échappés. Puis je me suis calqué sur Nacer Bouhanni dans le sprint."

Avant le départ, Démare ne masquait pas ses ambitions et assumait son statut : "J'ai tout mon train avec moi, j'y vais pour gagner. J'ai plus de pression que sur une course World Tour, car on s'attend à me voir l'emporter. Je ne sous-estime pas cette course, il faut rester vigilant car ça n'arrive pas toujours au sprint..." Les pièges ont finalement été évités, et Démare a donc plutôt bien fait de privilégier la première manche de la Coupe de France au Tour des Flandres. C'était déjà la huitième sortie du sprinteur picard cette année, puisqu'il avait enchaîné le Tour de La Provence, Kuurne-Bruxelles-Kuurne, Paris-Nice, Milan-San Remo, les Trois Jours de La Panne, Gand-Wevelgem et A Travers la Flandre sans parvenir à décrocher le moindre succès.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.