La FFC a trouvé une solution pour les coureurs de l'Armée de terre

La FFC a trouvé une solution pour les coureurs de l'Armée de terre©Media365
A lire aussi

Bastien Viennot, publié le mercredi 10 janvier 2018 à 11h35

Après le retrait de l'équipe professionnelle de l'Armée de Terre, une solution pour les coureurs abandonnés par la formation a été trouvée mardi soir après une réunion entre la ministre des Armée Florence Parly, le président de la FFC Michel Callot et son homologue de la Ligue professionnelle. Une convention sera bientôt signée entre l'Armée et les clubs amateurs et professionnels afin de donner une nouvelle chance aux cyclistes.

Le président de la Fédération française de cyclisme Michel Callot et Marc Madiot, son homologue de la Ligue professionnelle, se sont longuement entretenus ce mardi avec la ministre des Armées Florence Parly dans le but de trouver une solution aux coureurs « abandonnés » par l'équipe professionnelle de l'Armée de Terre. C'est chose faite ! Prochainement, une convention va être établie entre l'Armée et les membres des clubs amateurs et professionnels de cyclisme. Ces clubs recruteront les coureurs de l'ancienne formation tout en laissant l'obligation à l'Armée de les payer. Un arrangement à l'amiable donc, qui verra naître la signature d'une douzaine de contrats professionnels dont celui de François Pervis, qui compte à son actif huit titres de champion du monde sur piste.

 
7 commentaires - La FFC a trouvé une solution pour les coureurs de l'Armée de terre
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]