La célébration de la discorde de Lars Boom

La célébration de la discorde de Lars Boom©Media365

David HERNANDEZ, publié le vendredi 11 août 2017 à 18h46

Vainqueur de la 5eme étape du BinckBankTour, Lars Boom s'est laissé aller à un geste d'humeur au moment de célébrer sa victoire. Tout sauf classe.

A trop en vouloir, Lars Boom a certainement pété les plombs. Vendredi, le cycliste de la Lotto-Jumpbo s'est imposé en solitaire lors de la 5eme étape de la BinckBankTour (anciennement Tour du Bénélux). Cela faisait deux ans qu'il n'avait plus goûté à la victoire, ce qui peut expliquer sa rage de vaincre au moment de passer la ligne finale. Seulement, le Néerlandais est allé un peu loin dans sa célébration.

Seul malgré le retour des poursuivants, Boom s'est relevé sur son vélo et a serré son poing. Puis, il s'est retourné vers le groupe qui le suivait avant de refaire face à la caméra. C'est alors qu'il a dressé un grand bras d'honneur. Il n'est pas le premier à faire ce genre de célébration puisque Pavel Tonkov l'avait fait sur le Tour 96, Mark Cavendish sur le Tour de Romandie et 2010 et plus récemment, Stefano Pirazzi sur le Giro en 2014. « C'est vrai, c'était un geste de frustration, mais qui montre aussi ma volonté de gagner, a estimé le coureur après la course. J'ai travaillé très dur ces derniers mois pour atteindre ce niveau ». Il ne dira malgré tout pas vers qui était dirigé ce geste d'humeur. « Aucun commentaire, a-t-il lâché à ce sujet en conférence de presse. Les gens concernés par ce geste savent qu'il leur est adressé. »

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
4 commentaires - La célébration de la discorde de Lars Boom
  • pas très sportif tout ça

  • les médias devraient censurer ce coureur par respect pour les spectateurs et les téléspectateurs au lieu de le montre en boucle ayez un peu de dignité si vous vous dites journalistes

  • Encore un QI à 3

  • Les dirigeants de l'UCI s'honoreraient en le reclassant dernier de l'étape, ça le ferait réfléchir lui et les autres.