L'appel de Viviani

L'appel de Viviani©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki : publié le samedi 25 avril 2020 à 21h46

Pour espérer disputer le Tour de France, il va déjà falloir reprendre l'entraînement. Elia Viviani s'exprime en ce sens, demandant à ce que la pratique du vélo soit à nouveau autorisée, au vu de l'évolution de la situation.



Elia Viviani, le sprinteur italien recruté cette saison par Cofidis, en a marre : « Je pense qu'il est temps de reprendre. Le nombre de personnes infectées a commencé à diminuer. Je tiens à indiquer que nous, les coureurs, ne sommes pas un danger pour qui que ce soit. Le cyclisme s'est arrêté pour éviter d'augmenter la pression qui pèse déjà sur les hôpitaux, pas parce que ce virus est propagé par les cyclistes. » Le Tour de France reste programmé du 29 août au 20 septembre, mais il faudrait effectivement reprendre l'entraînement au préalable...

« On peut s'entraîner sans être un danger »

« La reprise des compétitions ne dépend pas de ça, cette situation peut être résolue avec des règles strictes, une personne peut sortir seule, insiste le coureur de 31 ans, notamment quintuple vainqueur d'étape sur le Tour d'Italie (dont quatre en 2018 avec Quick Step). Les coureurs peuvent s'entraîner quelques heures sur la route. On peut faire des séances d'entraînement normales sans être un danger pour les autres. C'est ça, le plus important. Donc je pense qu'il est temps de reprendre. » En France, la Fédération vient de demander la possibilité de pouvoir reprendre pour tout le monde dès le 11 mai, se basant notamment sur un rapport de l'OMS qui recommande - tout simplement - le vélo.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.