Jumbo-Visma : Le flou persiste quant au retour de Van Aert

Jumbo-Visma : Le flou persiste quant au retour de Van Aert©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 03 avril 2022 à 23h57

Absent ce dimanche lors du Tour des Flandres après avoir été testé positif au coronavirus, Wout Van Aert devra attendre pour retrouver le peloton. Son équipe a préféré ne pas donner de réponse ferme à ce sujet.

« Un seul être vous manque et tout est dépeuplé », c'est ce que l'équipe Jumbo-Visma a pu ressentir. Ce dimanche, sur les routes du Tour des Flandres, l'absence de Wout Van Aert s'est terriblement fait sentir. Si Tiesj Benoot a tout tenté pour exister avant de craquer dans le final pour terminer 13eme, la meilleure performance revient à Christophe Laporte qui, malgré une chute avec Anthony Turgis au moment où la course s'est emballée, a coupé la ligne d'arrivée en neuvième position, à un peu moins d'une minute de Mathieu van der Poel. Interrogé par le quotidien belge néerlandophone Het Nieuwsblad, le directeur sportif Arthur van Dongen a confié que cette 106eme édition du Ronde van Vlaanderen « aurait pu convenir à Wout Van Aert, surtout avec une équipe solide pour l'entourer ». Le principal regret tient à la chute au plus mauvais moment de Christophe Laporte, qui « aurait pu suivre les coureurs qui ont animé le final de l'épreuve », selon son directeur sportif.


Van Aert devra tout d'abord retrouver la forme

Arthur van Dongen a également ajouté être convaincu que « Wout Van Aert aurait également été au rendez-vous ». Malheureusement pour l'équipe Jumbo-Visma, le coronavirus est passé par là et a contraint le champion de Belgique à mettre pied à terre pour une durée encore indéterminée. Interrogé sur une possible date de retour de Wout Van Aert, le directeur sportif a confié qu'« à l'heure actuelle, il est bien trop tôt pour annoncer quand il sera de retour ». Alors que le Belge avait fait des classiques flandriennes l'objectif de son début de saison, ne faisant pas le déplacement aux Etats-Unis pour les Mondiaux de cyclo-cross à cette fin, le temps va désormais être compté, à deux semaines de Paris-Roubaix. « Tant qu'il n'est pas apte, on ne peut rien dire à ce sujet. Tout d'abord, il est question pour lui de retrouver la forme, a affirmé Arthur van Dongen. Viendra ensuite le temps des tests médicaux puis nous verrons si programmer des courses pour lui fait sens. » Il faudra donc s'armer de patience avant de savoir si « WVA » sera présent à Compiègne le 17 avril prochain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.