Jesper Hansen prend sa retraite

Jesper Hansen prend sa retraite©Media365

Guillaume Issner, publié le samedi 12 décembre 2020 à 19h00

Libéré par Cofidis à l'issue de la saison, Jesper Hansen n'a toujours pas trouvé d'écurie pour le prochain exercice. Une situation qui le pousse à arrêter sa carrière.



Ce scénarii est la hantise des coureurs ! Se retrouver sur le marché des transferts et ne pas réussir à décrocher un nouveau contrat pour la saison suivante. Jesper Hansen en fait partie, un cauchemar sans fin aux lourdes conséquences. Dans une interview accordée au média danois BT, le coureur qui a défendu les couleurs de Cofidis ces deux dernières saisons a annoncé mettre un terme à sa carrière. Résigné, il a pris sa décision et ne reviendra pas dessus. « J'ai décidé de trouver autre chose à faire. Mon manager a parlé à des gens tout autour, mais il n'y a pas vraiment eu d'intérêt. Si quelque chose s'était passé, j'aurais peut-être continué, mais c'est la vie. Je savais que ça arriverait, mais ça aurait pu arriver dans cinq ans », a observé le Danois de 30 ans. En général, plusieurs raisons peuvent expliquer qu'un coureur ne trouve pas de nouveau challenge.

Un choix forcé mais pas de regrets

Les performances sur l'année écoulée en sont souvent la cause. Le concernant, Jesper Hansen n'a aucun regret sur ce qu'il a démontré dans le peloton professionnel. « Je me suis battu aussi dur que je pouvais pour être aussi bon que possible. Je n'aurais pas pu m'améliorer », a ajouté l'ex-coureur d'Astana et Tinkoff. Hansen, qui n'a jamais fait mieux qu'une 32eme place sur un Grand Tour (Tour d'Italie 2017), est désormais tourné vers l'avenir. Et il désire passer sa nouvelle vie, chez lui, au Danemark. Dans cette optique, seule l'équipe danoise Riwal Securitas, qui évolue dans la deuxième division mondiale, aurait pu le convaincre de remonter à vélo. Ce n'est malheureusement pour lui pas le cas. Le vainqueur de l'édition 2015 du Tour de Norvège souhaite désormais rebondir dans l'industrie du vélo. Il envisage de travailler « dans un magasin ou en tant que vendeur » pour rester au contact de sa passion.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.