Jan Ullrich écrit une lettre pour évoquer sa cure de désintoxication

Jan Ullrich écrit une lettre pour évoquer sa cure de désintoxication©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le mercredi 10 octobre 2018 à 16h00

Alors qu'il suit actuellement une cure de désintoxication en Floride et en Allemagne, l'ancien vainqueur du Tour de France Jan Ullrich a écrit une lettre dans les colonnes du journal Bild, mais sans dévoiler les raisons de son mal-être.

Jan Ullrich, vainqueur du Tour de France 1997, a vécu un été agité, avec notamment une admission dans un hôpital psychiatrique en août suite à plusieurs affaires de violence. L'ancien cycliste allemand, qui fêtera ses 45 ans début décembre, suit désormais une cure de désintoxication en raison de problèmes de drogue et d'alcool et fait des allers-retours entre Miami et l'Allemagne. Ce mercredi, il a écrit une lettre dans le journal Bild pour revenir sur ses problèmes (sans en expliquer la cause) et s'excuser auprès des personnes à qui il a fait du mal ces derniers temps.

« Je suis de retour de Miami depuis une semaine. C'est comme si j'étais dans les premières étapes dans mon Tour de France personnel. J'ai beaucoup appris pendant ma cure désintoxication à Miami. J'étais entouré de personnes ayant des problèmes similaires et suivi par de très bons thérapeutes et médecins. Je sais maintenant que je suis malade pour des raisons que je ne veux pas évoquer aujourd'hui. J'ai construit les fondations pour ma nouvelle vie. Je vais tout faire pour vaincre mes démons et retrouver la lumière avec cette nouvelle énergie. Je m'excuse sincèrement auprès des personnes que je n'ai pas traitées avec respect dans un passé récent à cause de ma maladie. Et je me défendrai avec toutes mes forces contre les gens qui m'accusent de choses que je n'ai jamais faites. J'ai réalisé que malgré ma situation, j'ai beaucoup gagné. Car j'ai compris que j'avais des amis qui étaient là quand j'en avais besoin. Je n'oublierai jamais leur nom. J'ai quatre merveilleux enfants qui m'aiment, peu importe ce qui m'arrive. Cela veut tout l'argent du monde. Je sais que mon ancien rival Lance Armstrong m'a proposé son aide, comme d'autres. Je lui en suis très reconnaissant. Cependant, je dois trouver mon propre chemin. Et ce chemin a débuté en réalisant que j'avais besoin d'aide. Nous n'avons qu'une seule vie. Faire des erreurs fait partie de l'être humain. Ce qui est important, c'est que celui qui chute doit être prêt à se battre pour trouver une seconde chance. Je vais essayer cela, et je ne me cacherai plus. Mais merci de respecter ma vie privée. Je vous tiendrai informés. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.