Italie : Rebellin va dire stop en octobre à 51 ans

Italie : Rebellin va dire stop en octobre à 51 ans©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, Media365 : publié le lundi 27 juin 2022 à 15h40

A 51 ans, Davide Rebellin mettra un terme à sa carrière au mois d'octobre prochain, après presque trente ans passés sur son vélo et un palmarès plutôt conséquent.



Une sacrée longévité ! Ce dimanche, alors qu'il se trouvait à la course en ligne des championnats d'Italie de cyclisme sur route, Davide Rebellin, qui n'a jamais été champion d'Italie et qui porte aujourd'hui les couleurs de Work Service Vitalcar Vega, a annoncé une date de retraite. En effet, le vétéran disputera sa toute dernière course, soit le Tour de Vénétie, le 12 octobre prochain. Le sportif sera alors âgé de 51 ans, puisqu'il les fêtera le 9 août prochain. Une dernière course symbolique pour celui qui est originaire de cette région. L'idée étant donc de mettre un point final à cette très longue carrière "devant ses supporters", comme il l'a lui-même expliqué, dans des propos rapportés par Tuttobiciweb. En septembre dernier, Rebellin s'était fracturé le tibia et le péroné. Il n'avait alors repris la compétition qu'au début de ce mois de juin.

Un palmarès bien rempli

Professionnel depuis l'année 1993, le Transalpin s'apprête à refermer un très gros chapitre de sa vie. Avec presque trente ans de carrière. Parmi ses principales victoires, on pourra citer l'édition 2004 de Liège-Bastogne-Liège, les éditions 2004, 2007 et 2009 de la Flèche wallonne, l'édition 1997 de la Classique de Saint-Sébastien, l'édition 1997 du championnat de Zurich ainsi que l'édition 2004 de l'Amstel Gold Race. Sans oublier deux courses par étapes, à savoir l'édition 2008 de Paris-Nice mais également l'édition 2001 de Tirreno-Adriatico. En ce qui concerne les Grands Tours, Davide Rebellin n'a pris part qu'à deux Tours de France. En 1997, l'Italien avait alors terminé 58eme du général, avant d'abandonner en 2003. En revanche, pour le Tour d'Italie, c'est douze participations. Sa meilleure édition restera 1996, lorsqu'il avait alors terminé sixième du général, avec une victoire lors de la septième étape et le maillot rose porté pendant six jours. Enfin, il compte six participations au Tour d'Espagne, avec 1996 comme meilleure édition. La seule qu'il a terminée, à la septième place du général.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.