Italie : Le Mouvement pour un cyclisme crédible s'en prend à la formation Vini Zabu-KTM

Italie : Le Mouvement pour un cyclisme crédible s'en prend à la formation Vini Zabu-KTM©Media365

Marie Mahé : publié le jeudi 01 avril 2021 à 20h20

Alors que la formation italienne Vini Zabu-KTM se trouve dans la tourmente après un deuxième cas de dopage en moins de douze mois, le Mouvement pour un cyclisme crédible (MPCC) a tenu à réagir.



La formation Vini Zabu-KTM est dans la tourmente. Un nouveau cas de dopage, le deuxième en moins de douze mois, a été découvert ce mardi. Les autorités italiennes auraient ouvert une enquête et de nombreuses perquisitions auraient eu lieu, chez des coureurs et des membres du staff. Depuis, cette histoire continue de véritablement faire du bruit. De son coté, le Mouvement pour un cyclisme crédible (MPCC) a également tenu à réagir, ce jeudi, en s'en prenant à cette équipe italienne, qui risque une suspension, tout en pointant du doigt son passé. Le Mouvement pour un cyclisme crédible (MPCC) a ainsi notamment déclaré : « Cette équipe italienne, apparue dans les pelotons en 2009, totalise désormais neuf procédures en douze ans. Les substances incriminées sont à chaque fois des produits lourds et bien connus (cinq cas d'EPO, deux d'hormone de croissance, un de clenbuterol et un pour de l'ostarine). »

Vini Zabu-KTM a été exclu du MPCC en 2015

En 2014, cette équipe continentale, invitée pas les organisateurs du Giro pour l'édition 2021 du Tour d'Italie, avait adhéré au Mouvement pour un cyclisme crédible (MPCC), mais finalement de manière très brève : « En dépit de deux procédures ouvertes en moins d'un an pour des cas de dopage finalement avérés, elle n'avait pas jugé opportun de respecter les engagements pris. Nous l'avions donc immédiatement suspendue, puis exclue du mouvement (en 2015). » Le Mouvement pour un cyclisme crédible (MPCC) a également tenu à souligner : « Depuis 2009, cette équipe est dirigée par les mêmes personnes, Angelo Citracca et Luca Scinto, qui étaient donc en fonction à chacune des neuf procédures qui ont touché la formation italienne. Sur les neuf procédures impliquant des coureurs de l'équipe Vini Zabu, quatre étaient en rapport direct avec la période du Giro, lequel, bien peu rancunier, a persisté à les inviter durant onze des treize dernières éditions. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.