Italie : Cassani remplacé par Bennati à la tête de la sélection

Italie : Cassani remplacé par Bennati à la tête de la sélection©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mardi 02 novembre 2021 à 15h45

Après sept années à la tête de l'équipe d'Italie, Davide Cassani cède sa place au récemment retraité Daniele Bennati, nommé jusqu'en 2024.

Après avoir été un équipier modèle, Daniele Bennati va donner les ordres en équipe d'Italie. L'ancien coureur, retraité depuis la fin de la saison 2019, a accepté de prendre la suite de Davide Cassani à la tête de la Squadra Azzurra. C'est une page qui se tourne pour la sélection transalpine tant les résultats ont été présents pour Davide Cassani et son staff. En effet, les Italiens ont remporté le titre de champion d'Europe sur route lors des quatre dernières éditions avec Matteo Trentin en 2018, Elia Viviani en 2019, Giacomo Nizzolo en 2020 puis Sonny Colbrelli cette année. Une nomination qui entre dans le cadre d'un large renouvellement des cadres par la Fédération Italienne de cyclisme pour le cycle menant notamment aux Jeux Olympiques de Paris en 2024. « Dès la première fois que nous avons rencontré les dirigeants de la fédération, il y a eu tout de suite une entente, a confié le nouveau sélectionneur italien dans un communiqué. Je ne nie pas qu'être le sélectionneur national a été une ambition personnelle mais je ne pensais pas pouvoir faire partie des plans de la fédération. »

Bennati donne le ton

A 41 ans, deux ans après avoir raccroché son vélo au terme d'une carrière qui l'aura vu briller sur les trois Grand Tours, dont une victoire d'étape en 2007 sur les Champs-Elysées, Daniele Bennati reprend contact avec le peloton professionnel dans un nouveau rôle, avec son ancien patron chez Liquigas Roberto Amadio qui va chapeauter toutes les sélections dans un rôle de manager général. « C'est un rôle très important car les attentes sont énormes, a ajouté le nouveau sélectionneur des Azzurri. C'est un rôle très important car les attentes sont énormes mais nous savons que le rendez-vous le plus important, ce sont les Mondiaux. Or nous n'y avons plus gagné depuis 2008. Je ferai de mon mieux pour ramener le maillot arc-en-ciel en Italie. » Le dernier titre mondial pour un coureur italien remonte à 2008 avec Alessandro Ballan et, pour cette tâche, Roberto Amadio compte sur son ancien protégé. « Il était déjà capitaine de route en tant que coureur, il a toute l'expérience et les qualités nécessaires pour réussir dans son nouveau rôle », a assuré ce dernier. Daniele Bennati a désormais un peu moins d'un an pour décider des coureurs qui iront à Wollongong pour tenter de détrôner Julian Alaphilippe.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.