Israel Start-Up Nation : L'arrivée dès le 1er août de Chris Froome en bonne voie ?

Israel Start-Up Nation : L'arrivée dès le 1er août de Chris Froome en bonne voie ?©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le samedi 20 juin 2020 à 10h16

Selon le quotidien britannique The Times, l'équipe Israel Start-Up Nation aurait fait une proposition très alléchante à Chris Froome pour l'attirer dès le 1er août prochain.

Avec quelle équipe Chris Froome va-t-il courir dans les prochains mois ? Depuis plusieurs semaines, la rumeur d'une rupture entre l'équipe Ineos et le quadruple vainqueur du Tour de France ne cesse de revenir autour du peloton professionnel, sans que cela ne se soit encore matérialisé. Mais la donne pourrait bien finalement changer car une équipe est prête à faire le forcing pour s'assurer les services du « Kenyan Blanc » et pourrait ne pas attendre la fin de l'année 2020 pour réussir un gros coup. Selon le quotidien britannique The Times, le départ de Chris Froome est désormais une chose acquise et liée à la concurrence toujours plus intense avec Geraint Thomas et, surtout, Egan Bernal, vainqueurs des deux dernières éditions de la Grande Boucle.


Un salaire mirobolant pour Chris Froome ?

Arrivant à la fin de son contrat avec l'équipe dirigée par Dave Brailsford à l'issue de la saison, Chris Froome est en position de force pour négocier. Mais un souci reste son salaire, évalué à 4,5 millions d'euros annuels, qui fait de lui le deuxième coureur le mieux payé au monde derrière Peter Sagan et ses cinq millions d'euros à l'année. Mais cette somme ne semble pas faire peur à Sylvan Adams et Ron Baron, les richissimes propriétaires de l'équipe Israel Start-Up Nation, qui ont fait irruption dans l'UCI World Tour cette saison après avoir repris la licence de l'équipe Katusha-Alpecin. En effet, The Times assure que la formation israélienne est prête à mettre sur la table cinq millions d'euros annuels pour attirer Chris Froome avec un contrat de trois ans. Cette signature pourrait attendre la saison prochaine mais, si l'Union Cycliste Internationale donne son accord, le natif de Nairobi pourrait porter ses nouvelles couleurs dès l'ouverture du marché des transferts, le 1er août prochain. Une arrivée qui permettrait à Chris Froome d'être le leader d'une équipe au lieu de revivre la situation proche de celle vécue lors du Tour 2012 où, étant plus fort que Bradley Wiggins, il avait dû accepter de n'être qu'un coéquipier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.