Israel Start-Up Nation : Greipel courra jusqu'a 40 ans

Israel Start-Up Nation : Greipel courra jusqu'a 40 ans©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le lundi 15 juin 2020 à 17h15

La formation World Tour Israel Start-Up Nation a annoncé ce lundi la prolongation du contrat de son sprinteur allemand André Greipel jusqu'à la fin de la saison 2022.

André Greipel n'a beau avoir disputé que huit jours de course sous le maillot d'Israel Start-Up Nation depuis le début de la saison, il est déjà convaincu par sa nouvelle équipe. Le sprinteur allemand, qui fêtera ses 38 ans le mois prochain, a en effet prolongé son contrat pour les deux prochaines saisons avec la formation membre du World Tour. « C'était une décision facile et naturelle de continuer avec ISN. Je suis flatté qu'ils m'aient offert une prolongation de deux ans. Je suis très heureux. Lorsque l'équipe m'a offert cette opportunité, j'en ai immédiatement parlé à ma famille et j'ai accepté. Bien sûr, j'étais très heureux que la direction de l'équipe me fasse autant confiance. Cette équipe est peut-être jeune et nouvelle pour l'UCI World Tour, mais elle est extrêmement professionnelle. Et l'ambiance dans l'équipe est tout simplement géniale. Il a donc été facile pour moi d'accepter l'offre. J'aimerais aider l'équipe à continuer de grandir avec mes compétences et mon expérience », a réagi « Le Gorille » sur sa page Facebook.

Greipel en manque de victoires

Arrivé cet hiver au sein de la formation israélienne, le sprinteur allemand a seulement eu le temps de disputer trois courses australiennes en tout début de saison, dont le Tour Down Under où il a signé trois Top 10. La suspension de la saison à la mi-mars pour cause de pandémie de coronavirus l'a ensuite empêché de se mettre en évidence, et il devra attendra le 1er août pour voir la saison World Tour reprendre. André Greipel rêve de retrouver son lustre d'antan, qui lui a permis de remporter 22 étapes sur les Grands Tours, trois titres de champion d'Allemagne et le maillot vert de la Vuelta. L'an passé, au sein de l'équipe française Arkéa-Samsic, il n'avait levé les bras qu'une seule fois, lors de la 6eme étape de la Tropicale Amissa Bongo, au Gabon et en Guinée équatoriale.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.