Ineos : Rohan Dennis n'obtient pas gain de cause dans son conflit contre son ancienne équipe

Ineos : Rohan Dennis n'obtient pas gain de cause dans son conflit contre son ancienne équipe©Media365

Marie Mahé, publié le vendredi 31 juillet 2020 à 10h40

Licencié en septembre 2019 par Bahrain-Merida, alors que son contrat prenait fin en décembre 2020, Rohan Dennis (Ineos) réclamait le versement de ses quinze derniers mois de salaire. Ce jeudi soir, l'UCI a officiellement rejeté sa demande.

Rohan Dennis n'obtiendra pas gain de cause. Licencié en septembre 2019 par Bahrain-Merida (ndlr : devenu aujourd'hui Bahrain-McLaren), alors que son contrat courait encore jusqu'en décembre 2020, l'Australien réclamait à son ancienne formation bahreïnie le paiement de ces quinze derniers mois. Finalement, l'actuel pensionnaire de l'équipe Ineos ne sera pas indemnisé. Cette décision a été prise puis rendue public, via un communiqué, par le conseil arbitral de l'Union Cycliste Internationale (UCI), ce jeudi, en fin de journée.

Rohan Dennis est le double champion du monde en titre du contre-la-montre

Dans un communiqué de presse, l'instance dirigeante du cyclisme mondial indique notamment : « Le Conseil arbitral de l'UCI a rendu une décision dans l'affaire opposant M. Rohan Dennis à l'agent payeur Bahrain World Tour Cycling Team de l'UCI WorldTeam Bahrain-McLaren. Le Panel a rejeté les réclamations du coureur. La décision peut faire l'objet d'un appel devant le Tribunal Arbitral du Sport dans les trente jours. » Coureur particulièrement atypique, le natif d'Ashford s'était fait remarquer l'an dernier, à l'occasion du Tour de France 2019, qu'il avait alors quitté en catimini, alors que la course suivait son cours. Aujourd'hui, Rohan Dennis évolue donc du côté d'Ineos. Spécialiste du contre-la-montre, l'Australien, qui avait d'abord entamé une carrière sur piste avec de se reconvertir avec brio sur route, est d'ailleurs le double champion du monde en titre du chrono, après des titres obtenus en 2018 puis en 2019.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.