Ineos : Le directeur sportif déçu par Froome et Thomas

Ineos : Le directeur sportif déçu par Froome et Thomas©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le dimanche 16 août 2020 à 11h18

Gabriel Rasch, le directeur sportif de l'équipe Ineos, n'a pas caché sa déception au vu des performances de Chris Froome et Geraint Thomas sur le Critérium du Dauphiné.

Il y a encore quelques semaines, lorsque la saison World Tour n'avait pas encore repris, l'équipe Ineos faisait savoir qu'elle n'aurait aucun leader désigné pour le Tour de France parmi ses trois stars Egan Bernal, Chris Froome et Geraint Thomas, vainqueurs de sept des huit dernières Grandes Boucles, et que seule la forme du moment déciderait de la hiérarchie. A deux semaines du départ du Tour de France, la hiérarchie semble désormais établie. Egan Bernal (23 ans), malgré ses douleurs dorsales qui l'ont contraint à renoncer aux deux dernières étapes du Critérium du Dauphiné (ce qui ne l'a pas empêché d'aller s'entraîner samedi), est en bien meilleure forme que l'Anglais de 35 ans et le Gallois de 34 ans. Le directeur sportif d'Ineos, Gabriel Rasch, ne s'en est d'ailleurs pas caché à l'arrivée de l'avant-dernière étape du Dauphiné samedi, qui voit Geraint Thomas occuper la 31eme place du classement général à 20'37 de Primoz Roglic, et Chris Froome la 65eme à 53'23 du Slovène.

"Chris a définitivement besoin de s'améliorer, Geraint aussi"

« Geraint a voulu se préserver pour dimanche, donc espérons qu'il aura encore quelque chose dans le réservoir. Geraint et Chris continuent de progresser un petit peu, pas à pas. Ils ne sont pas encore au top mais je suis optimiste dans le fait qu'ils vont encore faire un pas en avant d'ici le grand départ du Tour à Nice. Chris a définitivement besoin de s'améliorer, Geraint aussi. Ils n'ont pas été assez bons sur le Dauphiné. Mais ils se sont bien préparés. Ils ont fait tout ce qu'ils pouvaient. Ce qu'on espère, c'est que cette course va nous aider. » A treize jours du départ du Tour de France, l'équipe Ineos peut toutefois se rassurer en se disant que sa grande rivale Jumbo-Visma ne va pas beaucoup mieux : Primoz Roglic a chuté samedi, Steven Kruijswijk a abandonné après une blessure à l'épaule, et Tom Dumoulin n'est que onzième du classement général du Dauphiné.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.