Ineos Grenadiers : Viviani a " balayé les doutes "

Ineos Grenadiers : Viviani a " balayé les doutes "©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le lundi 06 décembre 2021 à 11h26

Après deux saisons très moyennes chez Cofidis, Elia Viviani s'est engagé avec Ineos Grenadiers, et il a assure avoir balayé ses doutes pour briller de nouveau.

Il y a deux ans, Elia Viviani arrivait chez Cofidis en grande pompe, auréolé d'un palmarès faisant de lui l'un des lui l'un des meilleurs sprinteurs du monde, avec notamment neuf victoires d'étapes sur les Grands Tours. Mais au sein de l'équipe française, le sprinteur italien, qui fêtera ses 33 ans en février prochain, n'a pas brillé. Lors d'une année 2020 certes perturbée par la pandémie de coronavirus, il n'a pas remporté la moindre victoire, ce qui ne lui était jamais arrivé depuis ses débuts professionnels en 2010. Et cette saison, il a réussi à lever les bras sur la ligne d'arrivée à sept reprises, mais dans des courses de deuxième catégorie en France et en Italie. Sur le Giro, il a signé cinq Top 10, mais n'est pas parvenu à faire mieux que troisième, battu par Tim Merlier puis Caleb Ewan.

Viviani : "Ma tête était remplie de doutes et d'insécurités"

Après plusieurs mois de tergiversations, le champion d'Italie 2018 a finalement décidé de quitter Cofidis pour rejoindre pour les trois prochaines saisons Ineos Grenadiers, dont il avait déjà porté les couleurs de 2015 à 2017 (sous le nom de Sky). Et Viviani assure qu'il va falloir compter sur lui dans les grands sprints. « Ma tête était remplie de doutes et d'insécurités. J'imagine qu'en football, un attaquant de haut niveau est dans le même cas s'il reste sans marquer. Maintenant, je suis prêt à triompher à nouveau dans des sprints importants. Maintenant, mes doutes et mes insécurités ont disparu. Je les ai balayés. Je suis de retour dans un environnement que je connais et dans lequel je me sens à l'aise. » Chez Ineos Grenadiers, Viviani va retrouver deux compatriotes, Filippo Ganna et Salvatore Puccio. Au sein d'une équipe qui joue surtout le classement général des grandes compétitions, avec Egan Bernal, Richard Carapaz, Geraint Thomas, Adam Yates ou encore Tao Geoghegan Hart, Viviani sera l'atout n°1 pour le sprint. A lui de démontrer qu'il a encore le talent pour remporter de grandes courses...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.