Ineos Grenadiers : Une cible nommée Primoz Roglic ?

Ineos Grenadiers : Une cible nommée Primoz Roglic ?©Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mardi 26 juillet 2022 à 22h00

Alors que Primoz Roglic pourrait avoir perdu de sa superbe au sein de l'équipe Jumbo-Visma et que Richard Carapaz va changer d'équipe cet hiver, la formation Ineos Grenadiers songerait à attirer le Slovène.



Dave Brailsford serait-il prêt à faire un coup ? Alors que l'équipe Ineos Grenadiers a réalisé un Tour de France globalement réussi avec la victoire de Tom Pidcock à l'Alpe d'Huez, la première place au classement par équipe et la présence de Geraint Thomas sur le podium du classement général, la formation britannique reste sur trois Grandes Boucles sans victoire. Si la jeune génération semble prometteuse, l'ancienne équipe Sky pourrait très vite se retrouver en manque de leader charismatique de la trempe d'un Chris Froome de la grande époque ou d'un Egan Bernal à ses meilleures heures. En effet, Geraint Thomas se rapproche de la fin de sa carrière et Richard Carapaz ne devrait pas prolonger son bail afin de tenter de se relancer sous les couleurs de la formation EF Education-Easypost. Mais, selon une indiscrétion du site néerlandais Wielerflits, le duo formé par Dave Brailsford et Rod Ellingworth aurait une idée derrière la tête qui pourrait changer beaucoup de choses.

Roglic tenté par l'idée de redevenir numéro 1 ?

Cette idée serait d'attirer sous les couleurs de l'équipe Ineos Grenadiers un certain Primoz Roglic. Le Slovène, vainqueur des trois dernières éditions de la Vuelta, n'a pas été à la fête à l'occasion des derniers Tours de France, pour lesquels il pouvait être listé comme favori. Battu la veille de l'arrivée en 2020 par Tadej Pogacar, il n'a pas vu l'arrivée autant en 2021 qu'en 2022 en raison de chutes et de blessures. Mais, surtout, l'ancien spécialiste du saut à skis a pu voir de près l'avènement de Jonas Vingegaard. Seul capable de mettre en difficulté Tadej Pogacar l'an passé, il a fait craquer le Slovène à deux reprises, bien aidé par ses coéquipiers dont Primoz Roglic. Un statut potentiellement déclassé qui pourrait convaincre les dirigeants de l'équipe Ineos Grenadiers de faire une approche afin de recruter un coureur qui, s'il est en forme et bien entouré, a le potentiel de gagner des Grands Tours. A quelques jours de l'ouverture officielle du marché des transferts par l'Union Cycliste Internationale, cette rumeur arrive à point nommé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.