Ineos Grenadiers : Pidcock voit du changement

Ineos Grenadiers : Pidcock voit du changement©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER : publié le vendredi 19 février 2021 à 10h50

Recrue de l'équipe Ineos Grenadiers pour la saison 2021, Tom Pidcock a confié au Daily Telegraph que l'approche de l'équipe britannique évolue dans un sens qui pourrait l'intéresser.



Tom Pidcock va lancer sa carrière sur route. Le Britannique, double champion national de cyclo-cross, a rejoint l'équipe Ineos Grenadiers après avoir notamment fait ses armes sous les couleurs de la formation montée par Bradley Wiggins. Alors que l'équipe dirigée par Dave Brailsford a pour habitude de courir en rangs serrés, avec un train qui impose son rythme pour son leader, Tom Pidcock assure que la donne change, notamment dans la lignée du Giro 2020 remporté par Tao Geoghegan Hart grâce à une stratégie plus offensive. « Rouler dans un train ne me pose pas de problème. Mais il savent et comprennent la manière avec laquelle je veux courir, a confié le coureur de 21 ans dans un entretien accordé au quotidien britannique Daily Telegraph. J'ai l'impression qu'ils ont envie de changer leur manière de courir, ce que Dave Brailsford a assuré dans les médias. C'est agréable à entendre. » Avec des coureurs comme Daniel Felipe Martinez, Laurens De Plus, Adam Yates ou encore Richie Porte, la formation Ineos Grenadiers s'est renforcée.

Pidcock voit Ineos Grenadiers peser sur les classiques

Selon Tom Pidcock, le profil des coureurs formant l'effectif de l'équipe britannique pourrait consolider le changement d'approche vu sur les routes italiennes « Le style de bon nombre de recrues est agressif et ce sont de vrais coureurs, donc je pense que nous avons un bon groupe, ajoute le néo-professionnel. Il y a toujours des coureurs de Grands Tours dans l'équipe mais il y a un bon groupe de compétiteurs. » Peu habituée à briller sur les classiques, le dernier succès sur un « Monument » remontant à celle de Michal Kwiatkowski lors de l'édition 2017 de Milan-Sanremo, la formation Ineos Grenadiers pourrait devenir une force sur ce terrain selon Tom Pidcock, heureux de pouvoir enfin participer aux courses qui l'ont toujours fait rêver. « Avec Ethan Hayter et moi chez Ineos, il y a quelques gars qui peuvent faire la course, assure-t-il. Sur les classiques, il pourrait y avoir plus de succès avec les coureurs sous contrat avec Ineos. » L'ambition se lit sur les lèvres du jeune coureur, désormais sur une équipe qui l'est tout autant.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.