Ineos : Froome et Thomas acceptent leurs nouveaux objectifs, Bernal satisfait de son équipe

Ineos : Froome et Thomas acceptent leurs nouveaux objectifs, Bernal satisfait de son équipe©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le mercredi 19 août 2020 à 14h10

Alors que Chris Froome s'est montré lucide sur ses capacités en vue du Tour de France, Geraint Thomas s'est dit ravi de retrouver le Tour d'Italie. Egan Bernal, pour sa part, n'a pas que la Grande Boucle en tête.

C'est un pari que l'équipe Ineos et Dave Brailsford ont décidé de faire. Au lieu de concentrer leurs forces sur le Tour de France et affronter les Jumbo-Visma ensemble, les trois leaders de la formation britannique vont chacun viser la victoire sur un des Grands Tours dans un calendrier 2020 resserré comme jamais. Si Egan Bernal va naturellement viser un deuxième Tour de France consécutif, Geraint Thomas sera le leader attitré sur le Tour d'Italie alors que Chris Froome aura pour objectif le Tour d'Espagne. « Cela va être étrange de faire le Tour sans Chris Froome et Geraint Thomas », a confié le Colombien dans une vidéo publiée par l'équipe Ineos peu après l'annonce de la composition de l'équipe qui participera à la Grande Boucle. Afin de l'aider dans sa quête d'un deuxième maillot jaune sur les Champs-Elysées, Egan Bernal pourra compter sur une équipe de choc et notamment Richard Carapaz, tenant du titre sur le Giro.


Bernal satisfait d'avoir une équipe avec « un bon équilibre »

A l'Equatorien s'ajoutent Pavel Sivakov ou encore Michal Kwiatkowski. Un mélange de jeunesse et d'expérience qu'Egan Bernal semble apprécier. « Je suis excité d'avoir cette équipe autour de moi sur ce Tour de France. Nous avons une jeune équipe avec notamment Pavel Sivakov et Richard Carapaz mais aussi de l'expérience avec des coureurs comme Michal Kwiatkowski, Luke Rowe ou encore Jonathan Castroviejo. Je pense que c'est un bon équilibre et je suis vraiment heureux de faire partie de cette équipe pour le Tour. Je ferai du mieux comme je peux pour eux et pour toute l'équipe. » Mais Egan Bernal pourrait ne pas se contenter du Tour de France en cette deuxième partie de saison 2020 et s'inviter sur les routes d'un autre Grand Tour si les jambes tiennent le choc. Visiblement à la peine sur le Critérium du Dauphiné, ce qui a été confirmé par le directeur sportif de l'équipe Ineos Gabriel Rasch, Chris Froome a fait son deuil d'une dernière victoire sur le Tour de France avec l'équipe Ineos.


La Vuelta, « un objectif plus réaliste » pour Froome

Celui qui rejoindra l'équipe Israel Start-Up Nation en 2021 s'est fait une raison et espère briller sur le Tour d'Espagne. « Si vous regardez d'où je viens après mon accident, je suis déjà content de pouvoir reprendre la course. Je sens que je ne pourrais pas apporter ce qui est nécessaire et ce qu'il faut lors du Tour de France, a déclaré un lucide quadruple vainqueur du Tour de France dans une vidéo publiée par son équipe. La Vuelta est un objectif plus réaliste. Je reviens après une forte chute dans laquelle j'ai subi de nombreuses fractures. Je n'ai plus de douleur, mais il faut y aller étape par étape. » Un Tour d'Espagne où il pourrait avoir un soutien de poids en la personne... d'Egan Bernal. « Le Tour d'Espagne ? Qui sait, peut-être que j'y serai pour aider Chris Froome, avance le Colombien. Actuellement, je suis concentré sur le Tour de France et je n'ai pas encore de plans pour l'après-Tour. Mais La Vuelta pourrait être une bonne option. » Passé près de la victoire sur le Giro lors de l'édition 2017, un an avant de remporter le Tour de France, Geraint Thomas se voit offrir une nouvelle opportunité de briguer le maillot rose dès 2020.


Thomas a « toujours voulu revenir sur le Tour d'Italie »

S'il ne sait pas encore sur quelles épreuves il va pouvoir préparer son Giro, avec une équipe renforcée à ses côtés et qui pourrait inclure Richard Carapaz, leader initialement désigné pour cette épreuve, le coureur de la formation Ineos a l'ambition d'être le premier Gallois à remporter le Giro. « J'étais en très grande forme cette année-là, un peu comme celle que j'avais sur le Tour de France 2018, mais j'avais dû abandonner après une chute. J'ai toujours voulu revenir sur le Tour d'Italie, assure Geraint Thomas dans une vidéo publiée par son équipe. J'aime le pays, les fans, les routes et la nourriture. C'est une course que j'ai toujours appréciée, et je suis juste impatient d'y revenir. C'est bien d'avoir enfin un programme définitif et de savoir exactement ce que je vais faire. » La présence du Gallois sur le Giro, en tout cas, sera une curiosité pour Egan Bernal qui compte sur son coéquipier pour atteindre son objectif. « Je suis impatient de voir ce que fera 'G' sur le Tour d'Italie. Je pense que c'est un excellent Giro pour lui avec les trois contre-la-montre, résume le Colombien. Il devrait pouvoir y gagner du temps et défendra ensuite cet avantage dans la haute montagne. » Avec une telle organisation, Dave Brailsford ne vise rien d'autre que les trois Grands Tours dans la même saison, un objectif ambitieux mais qui, au vu du calendrier exceptionnel de la saison 2020, n'est pas impossible à atteindre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.