Ineos : Dans son podcast, Wiggins a vivement critiqué son ancienne équipe

Ineos : Dans son podcast, Wiggins a vivement critiqué son ancienne équipe©Media365

Mathieu WARNIER, publié le lundi 27 mai 2019 à 20h50

Dans le cadre de son podcast, Bradley Wiggins est revenu sur ses années sous les couleurs de la formation Sky, assurant qu'elle avait "déshumanisé" le cyclisme.

Désormais connue sous le nom Ineos, l'équipe Sky a défrayé la chronique depuis sa fondation en 2010. Sous la férule de Dave Brailsford, la formation britannique a remporté à cinq reprises le Tour de France. Bradley Wiggins a ouvert la voie à Chris Froome puis Geraint Thomas mais l'ancien détenteur du record de l'heure, récemment battu par Victor Campenaerts, ne garde pas que des bons souvenirs de son passage dans la formation qui, d'une certaine manière, a changé le cyclisme. « Quand Chris Froome faisait quelque chose, Dave Brailsford répondait : "C'était stratégique, c'était ci, c'était ça". Sky déshumanisait le cyclisme et retirait l'émotion d'une course, a déclaré le quintuple champion olympique dans le cadre de son podcast. Je ne veux pas être hypocrite, car j'en ai évidemment profité. Mais vous vous en rendez compte après. »

Wiggins : « Ça enlève le côté romantique »

La formation Ineos reste sur une victoire dans quatre des cinq derniers Grands Tours disputés avec le seul Simon Yates qui a contrarié la domination britannique sur la dernière Vuelta, où l'ex-formation Sky n'avait pas d'ambition. Cette succession de victoires, l'assure Bradley Wiggins, n'a pas apporté une forme d'euphorie au sein du groupe de coureurs, seulement l'impression d'avoir glané un succès de plus. « Nous n'avons pas apprécié ces moments. C'est dommage, mais c'est aussi pourquoi nous pouvions passer d'une course à une autre et gagner, résume l'ancien spécialiste du cyclisme sur piste, qui admet volontiers qu'une telle approche lui a été bénéfique par le passé. C'est brutal et ça enlève le côté romantique, mais je n'aurais jamais gagné toutes ces courses, si je n'avais pas été comme ça. C'est comme ça que j'ai gagné le Tour, c'est comme ça que Geraint Thomas a lui aussi gagné. » Avec le soutien financier d'Ineos, rien n'indique qu'une inflexion est possible autour de Dave Brailsford.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.