Hinault : "On met trop de pression à Pinot"

Hinault : "On met trop de pression à Pinot"©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki : publié le vendredi 09 octobre 2020 à 16h21

Thibaut Pinot n'a pas le profil pour jouer la victoire sur un grand Tour. Bernard Hinault persiste et signe, même si on se souvient que le leader de Groupama - FDJ avait été tout proche en 2019 avant de devoir abandonner à deux jours de l'arrivée...



Bernard Hinault insiste sur les difficultés de Thibaut Pinot : "C'est particulier, on lui met dans la tête qu'il gagnera les trois grands Tours, alors que c'est faux. Il a toujours une journée difficile. Il faut lui laisser un peu de liberté, c'est comme ça qu'il gagnera. Mais il ne remportera pas le Tour, ce n'est pas vrai. Pour moi, c'est impossible. On lui met trop la pression, ce n'est pas bon. Il n'est pas fait pour être un coureur de grands Tours, plutôt pour des classiques comme Milan-San Remo ou le Tour de Lombardie, car il a du punch. Ou les Mondiaux. C'est sa catégorie." Pour rappel, Pinot a encore vite abandonné tout espoir de victoire sur le Tour cette année, dès les premiers cols dans les Pyrénées, et ce à cause des séquelles de sa chute lors de la toute première étape autour de Nice.

"Ce sera beau quand tous ces jeunes seront ensemble dans la même course"

Le quintuple vainqueur du Tour pense globalement la même chose de Julian Alaphilippe : "Il n'est pas assez bon en haute montagne, il a des difficultés. Il peut prendre le maillot jaune et gagner des étapes, remporter des classiques, mais pas un grand Tour." Un avis beaucoup moins clivant que pour Pinot, puisque Alaphilippe lui-même est de cet avis. A propos du Giro, débuté il y a moins d'une semaine, Bernard Hinault trouve "dommage qu'il n'y ait plus que deux ou trois candidats". Il se demande aussi comment Arnaud Démare va se décider : "Va-t-il se battre pour passer la montagne et remporter le classement par points, alors qu'il a déjà gagné trois étapes ?" Enfin, le "Blaireau" est "heureux de voir autant de jeunes qui arrivent" : "Depuis 40 ans, je ne crois pas en avoir vu autant, c'est incroyable. Ce qui sera beau, c'est quand ces Filippo Ganna, Mathieu van der Poel, Remco Evenepoel, Egan Bernal et Tadej Pogacar seront tous ensemble dans la même course."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.