Handisport : Deuxième opération pour Zanardi

Handisport : Deuxième opération pour Zanardi©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le lundi 29 juin 2020 à 23h01

L'hôpital de Sienne a fait savoir que le quadruple champion paralympique de cyclisme et ancien pilote de F1 Alex Zanardi, victime d'un très grave accident le 19 juin, a dû être opéré une deuxième fois.



Cela fait désormais dix jours qu'Alex Zanaradi a été percuté par un camion venant en sens inverse durant un relais avec son vélo à main entre Pienza et San Quirico, en Toscane, et son état est toujours « stable mais critique ». Le directeur de l'hôpital de Sienne a fait savoir ce lundi que l'Italien de 53 ans avait dû subir une deuxième opération du cerveau. Toujours placé dans un coma artificiel, il a été opéré pendant deux heures et demie ce lundi. « L'opération qui a été réalisée représente une étape prévue par l'équipe médicale. Son état reste stable d'un point de vue cardio-respiratoire et métabolique, grave d'un point de vue neurologique », a précisé l'hôpital.

Zanardi, un monument du sport italien

Victime d'un traumatisme crano-facial important avec un enfoncement facial et une fracture enfoncée des os frontaux, Alex Zanardi avait été opéré pendant trois heures lors de son arrivée à l'hôpital le 19 juin, avant d'être placé en coma artificiel. Une nouvelle qui avait fait frémir toute l'Italie, car Alex Zanardi est une personnalité très connue dans la Botte. Pilote de Formule 1 entre 1991 et 1994 chez Jordan, Minardi et Lotus, il avait été victime d'un très grave accident en 2001 en CART (ex-Indycar), qui lui avait valu une amputation à hauteur des deux genoux. Il s'est ensuite converti dans le handisport, avec une magnifique réussite, devenant quadruple champion olympique en cyclisme (contre-la-montre et course en ligne) en 2012 à Londres et en 2016 à Rio. La semaine dernière, le pape François lui a écrit une lettre pour lui adresser ses prières et l'a salué comme « un exemple de force dans l'adversité ». Il va lui falloir encore beaucoup de force pour surmonter ce deuxième dramatique accident en moins de vingt ans.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.