Groupama-FDJ : Un début de saison qui rend Thibaut Pinot enthousiaste

Groupama-FDJ : Un début de saison qui rend Thibaut Pinot enthousiaste©Media365

Mathieu WARNIER, publié le jeudi 13 février 2020 à 12h27

Pour sa première course depuis son abandon sur le dernier Tour de France, Thibaut Pinot s'est engagé sur le Tour de la Provence et confie un certain enthousiasme avant ces premiers tours de roue en compétition.

Absent du peloton professionnel depuis son abandon sur le Tour de France 2019, Thibaut Pinot n'a pas caché son impatience. Alors qu'il va prendre part au Tour de la Provence cette semaine, le leader de la formation Groupama-FDJ s'est présenté face à la presse et a confié que la saison dernière est bien derrière lui. « J'ai hâte que ça démarre. Je veux savoir où j'en suis. J'ai tourné la page du Tour de France 2019, assure le natif de Mélisey. Il est temps de passer à autre chose et de me concentrer sur la nouvelle saison. Je ne ressens pas de pression, c'est plus de l'excitation. » Une première semaine de course où la chasse aux bons résultats ne sera pas l'essentiel pour le coureur de 29 ans, qui regarde bien plus loin. « Je pars de zéro. Je ne pense pas aux résultats de cette semaine mais plutôt à l'idée de retrouver les meilleures sensations possibles sur le vélo, a confié Thibaut Pinot. Je ne suis pas totalement certain de mon état de forme mais ça ressemble à ce que j'ai vécu l'année passée à la même époque. »

Pinot veut revivre les sensations de 2019

Cette saison 2019 a pris fin de manière abrupte, alors qu'il était en lice pour le podium du classement général du Tour de France, avec une blessure musculaire qui l'a stoppé net. Et c'est l'envie de revivre ces moments d'euphorie vécus sur la Grande Boucle que le coureur de l'équipe Groupama-FDJ a décidé de modifier ses habitudes du début de saison. « Je vais prendre part à plusieurs courses en France cette saison et, en partie, c'est pour raviver ce que j'ai pu ressentir lors du dernier Tour de France, assure Thibaut Pinot. Je vais participer au Tour du Haut-Var la semaine prochaine et c'est une bonne chose d'être parmi les coureurs de pointe lors de ces courses de début de saison, nous avons la chance de les avoir en France. » Toutefois, cette épreuve va proposer un défi de taille avec une ascension partielle du Mont Ventoux, qui n'est pas ce que Thibaut Pinot préfère. « Ce n'est pas vraiment le Mont Ventoux. Ça ne monte que jusqu'au Chalet Reynard et tout le monde est habitué à faire ce type d'efforts en février. Je veux juste y être performant, tempère ce dernier avant d'expliquer son ressentiment envers le Géant de Provence. Ce n'est pas une montée que j'apprécie. A deux reprises, j'ai abandonné sur le Tour de France au lendemain du Ventoux. Ce n'est pas un endroit où j'ai de bons souvenirs donc j'espère me sentir bien samedi. » Une course qui pourrait lancer une saison 2020 exceptionnelle.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.