Groupama-FDJ : Madiot croit toujours que Pinot peut " gagner le Tour de France "

Groupama-FDJ : Madiot croit toujours que Pinot peut " gagner le Tour de France "©Media365
A lire aussi

Guillaume Issner, publié le samedi 24 octobre 2020 à 18h10

Thibaut Pinot enchaîne les désillusions sur la fin d'année 2020. Le coureur de Groupama-FDJ devra rebondir l'an prochain. Marc Madiot, directeur général de la formation tricolore, croît dur comme fer à une future victoire finale sur le Tour de France.

Thibaut Pinot vit une fin de saison 2020 cauchemardesque. Attendu sur le Tour de France, le maillot blanc de l'édition 2014 est tombé lors de la première étape, lui enlevant ainsi tout espoir de jouer la victoire finale. C'est un Thibaut Pinot en lieutenant de David Gaudu qui se présentait ensuite sur les routes du Tour d'Espagne. Mais les séquelles de sa chute sur la Grande Boucle l'ont contraint à abandonner avant le départ de 3eme étape de la Vuelta. Un enchaînement de désillusions que le coureur trentenaire devra surmonter pour rebondir l'an prochain. Invité sur le plateau des "Grandes Gueules du sport" sur RMC, le directeur général de la formation Groupama-FDJ, Marc Madiot, s'est exprimé sur les problèmes que rencontre Thibaut Pinot en ce moment. L'homme de 61 ans a fait savoir que son coureur devra se reposer, « quatre semaines de repos complet ».


Le pire avant le meilleur ?

L'important est de le voir revenir dans une forme optimale avec en ligne de mire la prochaine édition du Tour de France. Conscient du potentiel de Thibaut Pinot, Marc Madiot est persuadé que son protégé peut espérer brandir le maillot jaune sur les Champs-Élysées. « Intrinsèquement, c'est l'un des meilleurs coureurs du monde au niveau physique pour aller chercher un grand résultat. Tout le monde le sent et le perçoit. Il a 30 ans et est dans la plénitude de ses capacités. Je pense qu'il a les moyens de rebondir d'aller chercher les grands résultats attendus. Je ne dis pas qu'il va gagner le Tour de France, mais il l'a dans les jambes [...] Je crois toujours qu'il peut gagner le Tour de France. Après, il y une grande concurrence mais il faut d'abord que Pinot croit en lui », a-t-il déclaré. Il devra « anéantir les circonstances défavorables, ne pas se retrouver au mauvais endroit au mauvais moment » pour avoir une chance de victoire finale à Paris.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.