Groupama-FDJ : Le Tour de France reste dans la tête d'Arnaud Démare

Groupama-FDJ : Le Tour de France reste dans la tête d'Arnaud Démare©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 11 août 2019 à 08h15

Privé du Tour de France face au choix de Marc Madiot de tout miser sur Thibaut Pinot, Arnaud Démare a confié au Parisien qu'il comptait revenir sur la Grande Boucle à l'avenir.

Parmi les sprinteurs, avec Mark Cavendish, il était le grand absent du Tour de France 2019. Arnaud Démare n'a pas pris le départ de la Grande Boucle le 6 juillet dernier à Bruxelles au sein de la formation Groupama-FDJ. Un choix qui a été fait par Marc Madiot et son staff avant même le début de la saison afin de concentrer les efforts de la formation tricolore sur les chances de victoire au classement général de Thibaut Pinot. Ce qui a été concédé par Arnaud Démare en marge des championnats d'Europe organisés à Alkmaar. « La décision avait été prise au mois de décembre, j'avais fait une croix sur le Tour pour disputer le Giro », confie l'ancien vainqueur de Milan-Sanremo dans des propos recueillis par le quotidien Le Parisien.


Démare : « Ma place doit être sur le Tour de France »

Alors que Dylan Groenewegen, Elia Viviani, Peter Sagan, Wout van Aert et, surtout, Caleb Ewan se sont expliqués dans les sprints massifs qui ont égayé le Tour de France, Arnaud Démare a dû ronger son frein devant sa télévision. « J'avoue qu'en regardant les sprints, j'étais frustré, je me disais : J'aurais dû y être... Surtout ce que, cette année, les sprints étaient assez ouverts, presque tous les sprinteurs ont réussi à gagner, assure le sprinteur de la formation Groupama-FDJ. Moi, j'avais remporté deux étapes en 2017 et 2018, donc ça a été un peu dur d'être seulement spectateur. J'ai compris que, dans les années à venir, ma place doit être sur le Tour de France. » Reste maintenant à convaincre Marc Madiot de ne pas mettre ses œufs dans le même panier et Arnaud Démare est convaincu que cela est possible. « Il y a des équipes qui jouent sur deux tableaux, nous, on a les coureurs pour le faire, confie ce dernier. Mais on aura le temps d'en discuter en interne. Je pense déjà à réussir ma fin de saison. » Une équipe comme la Jumbo-Visma a pu briller dans les sprints puis porter Steven Kruijswijk sur le podium, une source d'inspiration pour la Groupama-FDJ ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.