Groupama-FDJ : Gaudu se remémore le Tour d'Espagne et évoque ses objectifs en 2021

Groupama-FDJ : Gaudu se remémore le Tour d'Espagne et évoque ses objectifs en 2021©Media365
A lire aussi

Guillaume Issner, publié le dimanche 14 février 2021 à 20h30

David Gaudu a crevé l'écran en 2020 en terminant huitième du Tour d'Espagne. Pour le Télégramme, le coureur de l'équipe Groupama-FDJ est revenu sur cette grande satisfaction et a annoncé ses objectifs pour cette nouvelle saison.



De l'ombre à la lumière. Lieutenant de Thibaut Pinot, David Gaudu a prouvé qu'il avait les épaules pour être leader sur un Grand Tour. Le coureur de la formation Groupama-FDJ a épaté tout le monde à l'automne 2020 en terminant huitième du classement général du Tour d'Espagne. Trois semaines pendant lesquelles le vainqueur du Tour de l'Avenir 2016 a signé deux victoires d'étapes (la 11eme et la 17eme) sur son terrain de jeu favori, la montagne. Cette Vuelta a été un tournant dans la carrière du cycliste de 24 ans, qui ne s'attendait pas « à faire aussi bien ». David Gaudu est conscient qu'il est désormais vu différemment. « Elle m'a aussi permis de me faire respecter. Lors des premières étapes, par exemple, quand je venais frotter sur le plat, je voyais bien que l'on me barrait un peu la route. Ce n'était plus le cas en fin de Vuelta. Sans le dire, par mes résultats, je leur ai fait comprendre que j'étais là. Je n'étais plus regardé de la même façon. À tous points de vue, il y aura un avant et un après Tour d'Espagne », a-t-il fait savoir au Télégramme.

Le Tour d'Espagne comme référence

David Gaudu veut se servir de la Vuelta 2020 pour avancer. Le premier objectif de sa saison, dont le démarrage est prévu sur le Tour des Alpes-Maritimes et du Var (19-21 février), est Paris-Nice (7-14 mars) où il visera un Top 10. Viendra quelques semaines plus tard le Tour de France (26 juin-18 juillet) à la saveur bien particulière cette année. Natif de Landivisiau dans le Finistère, Gaudu savoure le lancement de la Grande Boucle en Bretagne. « Une chose est sûre, les deux premiers jours, je serai chez moi : à 15 kilomètres d'où j'ai grandi lors de la première étape et à 20 kilomètres d'où j'habite lors de la deuxième. Je serai à la maison pendant deux jours, ça donne envie », a-t-il partagé. Faire un Top 10 est également un objectif pour celui qui rêve de passer un jour la ligne d'arrivée sur les Champs-Élysées avec le maillot jaune.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.