Groupama-FDJ : Fin de saison pour Pinot

Groupama-FDJ : Fin de saison pour Pinot©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le jeudi 05 septembre 2019 à 19h45

Évoquant notamment une « grosse fatigue générale », Thibaut Pinot met un terme à sa saison d'un commun accord avec ses entraîneurs, a annoncé son équipe la Groupama-FDJ ce jeudi dans un communiqué. Le leader de la formation chère à Marc Madiot et grand malheureux du dernier Tour de France ne défendra donc pas son titre sur le Tour de Lombardie le 12 octobre prochain.

Thibaut Pinot ne défendra pas son titre sur le Tour de Lombardie le 12 octobre prochain. Pas plus qu'il ne participera aux autres rendez-vous figurant sur son calendrier. Ce jeudi, dans un communiqué, l'équipe Groupama-FDJ a annoncé que le Franc-Comtois mettait un terme à sa saison. Une décision prise d'un commun accord avec ses entraîneurs due notamment à une « grosse fatigue générale ».



C'est d'ailleurs par cet argument que Pinot débute ses explications sur le site officiel de la Groupama-FDJ. « Je ressens une grosse fatigue générale », révèle le leader de l'équipe chère à Marc Madiot, précisant qu'il pensait que son long break pour se remettre de la désillusion du Tour de France lui permettrait de retrouver tout son potentiel, mais que ce n'est pas le cas en réalité. Il préfère donc en rester là et donner rendez-vous à la saison prochaine. « Après le Tour de France, j'ai dû couper trois semaines. Ce repos forcé ne me permet pas d'être à cent pour cent pour la suite de la saison, notamment le Tour de Lombardie dont je suis le vainqueur sortant et où je souhaitais remettre ma victoire en jeu, en pouvant lutter avec les meilleurs. » Les organisateurs de cette épreuve qui avait marqué son grand retour au premier plan en 2018 se passeront donc de sa présence. « Mon état actuel ne me permettra pas d'être suffisamment compétitif », assure celui qui a dû abandonner la Grande Boucle alors qu'il semblait seul capable de priver Egan Bernal de la victoire.


Pinot espère ne plus revivre pareille mésaventure et monter sur le plus haute marche du podium à Paris dès la prochaine édition. C'est aussi pour cela qu'il préfère entamer dès aujourd'hui sa récupération et sa préparation pour 2020, à l'entendre. « Je pense déjà à cette saison, qui sera très importante pour moi. Je me projette vers de nouveaux objectifs et souhaite retrouver mon meilleur niveau au plus vite. Pour cela, je vais continuer à m'entraîner consciencieusement jusqu'à fin septembre afin d'aborder la coupure hivernale sans accumuler trop de retard sur le plan physique. » Une analyse que partage Marc Madiot, très déçu lui aussi à l'idée que son protégé ne s'aligne pas au départ du Tour de Lombardie, mais néanmoins lucide.


« Thibaut Pinot, l'équipe, son pôle sport, son pôle performance et son pôle médical, nous avons tous ensemble fait l'exercice avec la plus grande objectivité possible de se projeter dans le calendrier de fin de saison. Le constat a été qu'il lui restait très peu d'échéances véritablement intéressantes sur lesquelles se concentrer. Le Tour de Lombardie ? Il n'aurait pas pu l'aborder dans les mêmes conditions que l'année dernière. » « Il aurait été trop risqué de tout remettre en route dans l'ambition de faire all-in (sic) sur une seule journée de course », poursuit le manager français avec tout autant de clairvoyance. Et déjà sa petite idée derrière la tête pour la suite, ainsi que des ambitions pour la vie sans Pinot « Notre fin de saison sera tout de même abordée avec la volonté de briller et d'obtenir des résultats autour d'Arnaud Démare et Marc Sarreau. Nous allons également donner des responsabilités à David Gaudu et Valentin Madouas sur les courses italiennes. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.