Grosse frayeur pour Romain Bardet

Grosse frayeur pour Romain Bardet©Capture d'écran l'Équipe
A lire aussi

6Medias, publié le samedi 13 octobre 2018 à 17h20

Ce n'était pas la journée de Romain Bardet. Comme le relève l'Équipe, le Français a été stoppé dans son effort après avoir été accroché par la sangle d'un appareil photo.

Romain Bardet n'a pas connu la même fortune que Thibaut Pinot.

Alors que ce dernier a signé un exploit retentissant sur le Tour de Lombardie, celui qui a récemment terminé deuxième des championnats du monde a joué de malchance. Lors de l'ascension du Mur de Sormano, le coureur de la formation AG2R La Mondiale a calé. À 45 kilomètres de l'arrivée, il a en plus eu droit à une grosse frayeur. Comme le relève l'Équipe, l'Auvergnat a en effet été accroché par la sangle d'un spectateur, posté le long de la route. Résultat : le Français a été stoppé net dans son effort, ce qui lui a finalement coûté plusieurs précieuses secondes, même si santé n'a pas été mise en danger.



À l'arrivée, alors qu'il pouvait prétendre à un bon résultat, celui qui a terminé plusieurs fois sur le podium du Tour de France termine loin, en dehors du Top 30. Il n'est même par le deuxième français. Le coureur breton Warren Barguil se classe devant lui, s'adjugeant la 26e place à 3 minutes et 54 secondes de Thibaut Pinot. L'honneur des Français reste plus que sauf grâce à ce dernier. En s'imposant sur la dernière classique de la saison, il succède notamment à Laurent Jalabert, dernier vainqueur tricolore de l'épreuve en 1997.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.