Giro : La nouvelle chute de Viviani, renversé par une moto

Giro : La nouvelle chute de Viviani, renversé par une moto©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki : publié le mercredi 14 octobre 2020 à 21h07

La onzième étape du Giro, au-delà de la quatrième victoire d'Arnaud Démare sur ce Tour d'Italie, a été marquée par l'incident entre Elia Viviani et une moto de la sécurité de la course. L'Italien, mis à terre, a tout de même pu achever l'étape.



Elia Viviani a chuté mercredi lors de la onzième étape du Giro, à 32 kilomètres de l'arrivée, après avoir été percuté par une moto ! Le véhicule a visiblement voulu doubler par la droite le groupe des coureurs sur un rond-point, de manière bien imprudente, et a percuté le sprinteur par l'arrière. Heureusement plus de peur que de mal, le coureur italien de l'équipe française s'est relevé assez vite et a pu finir sa journée sans trop de dommages, après un petit passage à la voiture médicale où il semblait dans un état plutôt satisfaisant. "Les coureurs Cofidis se sont ensuite évertués à ramener leur leader dans le peloton, et ils y sont parvenus à moins de dix kilomètres de la ligne finale, résume l'équipe sur son site. A la suite de cet incident de course, le plan initial a dû être revu. A l'issue de l'étape, Elia Viviani est allé passer une radio afin de vérifier s'il n'avait pas de dommages physiques après sa chute." Pas de nouvelles, pour le moment.

C'est la poursuite d'une année noire pour Elia Viviani, qui était déjà tombé en début d'épreuve et n'a pas gagné de l'année. La semaine dernière, il faisait part de ses forts sentiments. "Je veux me venger et prouver qui je suis, clamait-il ainsi à La Gazzetta dello Sport. Honnêtement, plus pour moi que pour les autres. Il y a deux aspects. L'un est émotionnel, le sprinteur veut gagner comme un attaquant qui marque. L'autre est technique, vous perdez votre œil de tueur durant un sprint. J'ai réalisé deux années fantastiques, et je sais bien que je suis moins performant cette année..." Elia Viviani espérait beaucoup de cette onzième étape, où c'est finalement Arnaud Démare qui s'est encore imposé (pour la quatrième fois depuis le début de la course).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.