Giro 2018 (E9) : Cette fois, la victoire d'étape n'a pas échappé à Simon Yates

Giro 2018 (E9) : Cette fois, la victoire d'étape n'a pas échappé à Simon Yates©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 13 mai 2018 à 17h27

Après avoir laissé la victoire d'étape à son coéquipier Esteban Chaves lors de la 6eme étape, Simon Yates n'a laissé à personne l'honneur de passer la ligne d'arrivée en vainqueur au sommet du Gran Sasso d'Italia.

Au lendemain d’une arrivée au sommet de Montevergine du Mercogliano qui n’a pas été utilisée par les principaux favoris de ce Giro 2018 pour s’expliquer, c’est un tout autre défi qui se présentait dans le final de cette 9eme étape. Les organisateurs du Tour d’Italie ont, en effet, réservé pas moins de 45 kilomètres de montée ininterrompue avec l’enchainement du Calascio et la montée finale vers le Gran Sasso d’Italia. L’échappée du jour n’a pas attendu plus loin que le premier kilomètre pour se lancer avec 14 coureurs qui ont pris les devants avec le Français Mikaël Chérel, le Belge Tim Wellens ou encore l’Erythréen Natnael Berhane. Cette échappée a eu la bénédiction du peloton, qui a laissé ce groupe prendre plus de huit minutes d’avance.

L’échappée y a cru presque jusqu’au bout

L’équipe Astana de Miguel Angel Lopez a pris en charge le tempo du peloton à la place de la formation Mitchelton-Scott du leader du Tour d’Italie Simon Yates. L’enchaînement final a fortement entamé le groupe de tête pour ne plus laisser que six coureurs en tête avec le Français Mikaël Chérel qui a fait mieux que résister pour rester aux côtés de Michele Boaro, Hugh Carthy, Gianluca Brambilla, Giovanni Visconti et Fausto Masnada. Ce dernier a décidé de laisser ses compères d’échappée à 15 kilomètres de la ligne d’arrivée pour tenter sa chance en solitaire, le peloton étant revenu à trois minutes. Cette attaque n’a toutefois pas permis à l’Italien de se mettre en sécurité par rapport au groupe de favoris, étant repris à moins de 3km de la ligne d’arrivée.

Yates solidifie son maillot rose, Froome et Aru laissent des plumes

Dès lors, c’est un autre Italien qui a tenté sa chance sur les pentes du Gran Sasso d’Italia en la personne de Giulio Ciccone. Le leader de la Bardiani-CSF a tenté sa chance mais le groupe des favoris ne l’a pas laissé partir. Un groupe dont un certain Chris Froome a été irrémédiablement lâché aux côtés de Carlos Betancur alors que Fabio Aru n’a pas été en mesure de tenir le rythme non plus. Après avoir repris Giulio Ciccone, le groupe de favoris s’est joué la victoire d’étape. Domenico Pozzovivo a haussé l’allure avec Thibaut Pinot dans sa roue mais, à 250m de l’arrivée, Simon Yates s’est dressé sur ses pédales et le porteur du maillot rose a laissé tout le monde sur place pour aller chercher avec autorité la victoire sur la ligne d’arrivée, devançant Thibaut Pinot et Esteban Chaves. Chris Froome concède un peu plus d’une minute et est chassé du Top 10 du classement général avant la deuxième journée de repos ce lundi.

CYCLISME / TOUR D’ITALIE 2018

9eme étape - Pesco Sannita-Gran Sasso d’Italia (224km) - Dimanche 13 mai 2018

1- Simon Yates (GBR/Mitchelton-Scott) en 5h54’13’’

2- Thibaut Pinot (FRA/Groupama-FDJ) mt

3- Esteban Chaves (COL/Mitchelton-Scott) mt

4- Domenico Pozzovivo (ITA/Bahrain-Merida) à 4’’

5- Richard Carapaz (VEN/Movistar) à 4’’

...

Classement général à l’issue de la 9eme étape (sur 21)

1- Simon Yates (AUS/Mitchelton-Scott) en 37h37’15’’

2- Esteban Chaves (COL/Mitchelton-Scott) à 32’’

3- Tom Dumoulin (PBS/Sunweb) à 38’’

4- Thibaut Pinot (FRA/Groupama-FDJ) à 45’’

5- Domenico Pozzovivo (ITA/Bahrain-Merida) à 57’’

...

Le programme de la prochaine étape

10eme étape - Penne-Gualdo Tadino (239km) - Mardi 15 mai 2018

Vos réactions doivent respecter nos CGU.