Giro 2018 - Clément Venturini : " C'était nerveux "

Giro 2018 - Clément Venturini : " C'était nerveux "©Media365

Matthieu Angosto, publié le samedi 05 mai 2018 à 21h10

Sixième et premier français de la 2eme étape du Tour d'Italie, ce samedi, Clément Venturini était satisfait de son classement. Après un prologue décevant, le sprinter d'AG2R La Mondiale s'est dit heureux de s'être ressaisi.

Une sixième place et de belles promesses pour Clément Venturini. Premier Français de la deuxième étape du Giro 2018, le sprinter d'AG2R La Mondiale a montré ce samedi qu'il pouvait lutter avec l'élite de la vitesse sur un Grand Tour. « J'avais mémorisé mentalement l'enchaînement des virages. Ça frottait, c'était nerveux. En plus, c'est mon premier Grand Tour donc je ne connaissais pas », explique le Lyonnais sur le site officiel de son équipe. Ce manque d'expérience lui a coûté, le coureur admettant lui-même qu'il avait « un peu hésité ». Alors qu'il ne possède pas de train désigné pour le lancer dans la bataille, Venturini voit en sa sixième place de bonnes promesses, en vue des prochaines étapes promises aux sprinteurs.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.