Gand-Wevelgem : Première victoire majeure pour Girmay devant Laporte et Van Gestel

Gand-Wevelgem : Première victoire majeure pour Girmay devant Laporte et Van Gestel©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 27 mars 2022 à 16h57

Dans un sprint à quatre face notamment à Christophe Laporte, Biniam Girmay est allé chercher la victoire lors de Gand-Wevelgem, son premier succès dans une course UCI World Tour devant le sprinteur français et Dries Van Gestel.



Biniam Girmay est définitivement entré dans la cour des grands ! Le coureur erythréen, vice-champion du monde espoirs en septembre dernier à Louvain, a une nouvelle fois brillé sur les routes flandriennes. Le membre de l'équipe Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux est devenu le premier coureur africain à remporter Gand-Wevelgem au terme d'un parcours de 248,8 kilomètres et dans un duel âpre face à Christophe Laporte. Une dernière grande répétition générale du Tour des Flandes qui a démarré par bon nombre d'escarmouches mais il a fallu attendre 25 kilomètres pour voir un groupe de sept coureurs dont Jelle Wallays ou Nikias Arndt se détacher du peloton et prendre assez rapidement deux puis six minutes d'avance. Les équipes Ineos Grenadiers et Bahrain Victorious ont alors durci l'allure du peloton, qui a été un temps scindé en deux après une chute impliquant notamment Florian Sénéchal, Niki Terpstra ou encore Tom Pidcock. Stefan Küng a alors fait l'effort pour ramener les coureurs distancés. A l'approche de la première ascension du Kemmelberg, l'équipe Jumbo-Visma s'est placée avec Timo Roosen qui a placé un démarrage pour Wout Van Aert. Alors que Jhonatan Narvaez a manqué un virage et a été distancé, Kasper Asgreen a pris le relais sans parvenir à prendre le large.

Jumbo-Visma avait un plan

L'enchaînement des ascensions et des accélérations de coureurs tels Matej Mohoric ou Wout Van Aert a fait fondre le peloton mais également l'avantage de l'échappée. Après un baroud d'honneur de Johan Jacobs, les fuyards ont vu leur effort prendre fin à un peu plus de 60 kilomètres du but. Les efforts de Greg Van Avermaet puis de l'équipe TotalEnergies ont mis fin à cette échappée. Un temps retardé, Wout Van Aert a pu faire la jonction peu avant la deuxième ascension du Kemmelberg. Une montée que le Belge Arjen Livyns a abordé en tête après avoir tenté sa chance en solitaire. Toutefois, l'équipe Trek-Segafredo et Kasper Asgreen ont profité de la pente pour accélérer, revenir sur le coureur de l'équipe Pauwels Sauces-Wallonie-Bruxelles. Après la descente du Kemmelberg, l'équipe Jumbo-Visma a lancé son travail de sape avec des accélérations de Christophe Laporte puis de Tiesj Benoot sans parvenir à mettre en difficultés les adversaires de Wout Van Aert. Anthony Turgis puis Olivier Le Gac se sont montrés offensifs avant que Tiesj Benoot tente une nouvelle fois sa chance sans que le groupe des favoris se disloque.

Girmay a surpris Laporte au sprint

Dernière difficulté, la montée du Kemmelberg par l'Ossuaire a été choisie par Wout Van Aert pour une attaque franche qui a vu le champion de Belgique partir seul. Mais, cette fois, les rivaux du leader de l'équipe Jumbo-Visma ont réagi pour ne pas le laisser creuser l'écart. La formation néerlandaise a alors joué une autre carte avec Christophe Laporte. Le Français est parti à 25 kilomètres de la ligne d'arrivée avec Jasper Stuyven, Biniam Girmay et Dries Van Gestel dans sa roue. Un quatuor qui a su collaborer pour prendre un écart d'un peu plus de 30 secondes puis le maintenir face à un peloton dans lequel l'organisation n'a pas été optimale. Mais, plus la ligne d'arrivée s'est rapprochée, plus la tension a été grande en tête de course avec un épouvantail nommé Christophe Laporte. Sous la banderole des deux derniers kilomètres, Soren Kragh Andersen a joué son va-tout pour tenter de revenir mais sans réussite malgré un ralentissement aux avant-postes. Biniam Girmay n'a pas hésité à lancer le sprint dans les 400 derniers mètres. L'Erythréen a résisté au retour de Christophe Laporte pour lever les bras en vainqueur devant le Français et Dries Van Gestel, écrivant par la même occasion une page d'histoire.

CYCLISME - UCI WORLD TOUR / GAND-WEVELGEM
Classement final (248,8km) - Dimanche 27 mars 2022
1- Biniam Girmay (ERY/Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux) en 5h37'57''
2- Christophe Laporte (FRA/Jumbo-Visma) mt
3- Dries Van Gestel (BEL/TotalEnergies) mt
4- Jasper Stuyven (BEL/Trek-Segafredo) mt
5- Soren Kragh Andersen (DAN/DSM) à 8''
6- Tim Merlier (BEL/Alpecin-Fenix) à 8''
7- Mads Pedersen (DAN/Trek-Segafredo) à 8''
8- Ivan Garcia Cortina (ESP/Movistar) à 8''
9- Matej Mohoric (SLO/Bahrain Victorious) à 8''
10- Arnaud Démare (FRA/Groupama-FDJ) à 8''
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.