Gand-Wevelgem : Pas de départ pour Trek-Segafredo et Bora-Hansgrohe

Gand-Wevelgem : Pas de départ pour Trek-Segafredo et Bora-Hansgrohe©Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 28 mars 2021 à 12h25

Face à l'apparition de cas de coronavirus en son sein, l'équipe Trek-Segafredo a renoncé à prendre part à Gand-Wevelgem quand la formation Bora-Hansgrohe a été interdite de départ sur décision du médecin en charge du Grand Prix E3.

Il n'y aura que 23 équipes au départ de Gand-Wevelgem ce dimanche. En effet, l'équipe Trek-Segafredo a communiqué tard ce samedi son retrait de la course comptant pour l'UCI World Tour. Pour justifier sa décision, la formation américaine a mis en avant le résultat positif du test de dépistage du coronavirus effectué par un de ses membres ce vendredi. Alors que l'ensemble de l'équipe a été placée à l'isolement, une nouvelle vague de tests a permis de déceler un deuxième cas, provoquant la décision de renoncer à la course. « L'équipe a décidé de se retirer de Gand-Wevelgem alors que nous allons procéder à de nouveaux tests avant de pouvoir reprendre la compétition en toute sécurité », annonce Trek-Segafredo dans son communiqué. La formation américaine précise que son équipe féminine, séparée de celle masculine, n'est pas concernée par cette mesure et prendra bien part à la course.


Bora-Hansgrohe privée de départ

La deuxième équipe qui manquera à l'appel est Bora-Hansgrohe. La formation allemande, qui a déjà été contrainte de renoncer au Grand Prix E3 ce vendredi à la suite du test de dépistage positif de Matthew Walls. Malgré les résultats négatifs des autres membres de l'équipe et la volonté de l'UCI et des organisateurs de permettre à Bora-Hansgrohe de participer à Gand-Wevelgem, le médecin en charge du Grand Prix E3 a imposé un isolement de sept jours à l'ensemble de la formation, forçant le forfait pour la course prévue ce dimanche. « Je suis très déçu et furieux. Un médecin local peut empêcher une équipe entière de prendre part à une des plus importantes courses d'un jour dans le monde, s'est lamenté Ralph Denk, manager général de l'équipe dans un communiqué. J'ai du mal à comprendre pourquoi, dans des circonstances similaires, d'autres équipes sont autorisées à participer aux courses. La nuit dernière, nous avons tout essayé mais le médecin n'a plus souhaité nous répondre. Il aurait été appréciable de comprendre ce qui motive ses décisions. La partie de l'équipe concernée sera isolée jusqu'au 1er avril, ce qui implique qu'elle ne pourra pas participer à A Travers la Flandre. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.