" Froome ? L'excuse la plus ridicule que j'ai jamais entendue "

" Froome ? L'excuse la plus ridicule que j'ai jamais entendue "©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le jeudi 04 janvier 2018 à 15h59

Très remonté contre Chris Froome après son contrôle anormal au salbutamol lors de la dernière Vuelta, Greg Lemond avoue qu'il n'avait jamais entendu d'excuse plus ridicule que celle avancée par le Britannique pour se justifier. L'ancien champion américain estime de toute façon que le quadruple vainqueur du Tour de France doit être puni.

Greg Lemond ne plaisante pas avec les règles et encore moins avec les excuses qui semblent bancales. Furieux de la manière employée par le Britannique pour se justifier après son contrôle anormal au salbutamol lors de la dernière Vuelta, l'ancien champion américain attend de l'UCI qu'elle ne fasse aucun cadeau à Chris Froome. « C'est l'excuse la plus ridicule que j'ai jamais entendue, déplore Lemond dans le Times ce jeudi. Si c'est ce qu'il dit, c'est simple, il a franchi la ligne et il devrait être puni (...) L'idée que le salbutamol n'améliore pas la performance est seulement vraie si vous l'utilisez de la manière prescrite. Oralement ou par injection, ça agit comme un stéroïde anabolisant similaire au clenbutérol, le produit pour lequel Alberto Contador avait été contrôlé positif. C'est la responsabilité de l'athlète de suivre les règles. Chris Froome est responsable de ce qu'il ingère dans son organisme. Il est l'unique responsable. Le peloton repose sur l'application égale des règles. Si celles-ci ne sont pas suivies, ça nuit au sport. » Très remonté contre le leader de la Sky, Lemond l'est tout autant contre son directeur sportif Dave Brailsford, pas aussi intègre qu'il veut bien le faire croire, d'après celui qui avait privé Laurent Fignon de la victoire dans la Grande Boucle en 1989. « Je ne crois pas en Dave Brailsford. Il est secret, il évite les questions. De ce que j'ai pu lire et entendre, l'équipe n'est pas aussi scientifique et informée qu'ils le prétendent. »

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU