France : Pervis n'est pas passé loin de la tétraplégie

France : Pervis n'est pas passé loin de la tétraplégie©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, Media365, publié le lundi 19 septembre 2022 à 19h40

Du côté du Nevada aux Etats-Unis, François Pervis a été victime d'une chute. Et selon le principal intéressé, cela aurait pu être plus grave, dans la mesure où la tétraplégie a été évitée de justesse.



Un énorme drame a été évité de justesse. Du côté du Nevada aux Etats-Unis, dans la nuit de vendredi à samedi, François Pervis a été victime d'une chute, dans son vélo-couché caréné. La tétraplégie a, semble-t-il, été évitée de très peu. A ce moment-là, le Français, qui a été sacré champion du monde dans la discipline du cyclisme sur piste à de multiples reprises, était en quête, tout bonnement, du record du monde de vitesse de la spécialité.


"J'étais à 130km/h..."

Et c'est sur son compte Facebook officiel que le principal intéressé a ensuite posté un très long message, pour expliquer les circonstances de ce très gros accident tout en donnant donc également de ses nouvelles : "Salut la compagnie ! Vous l'avez certainement déjà lu mais hier lors de mon run du soir, mon pneu arrière a explosé lorsque j'étais à 130km/h. Le vélo et les pneus étaient irréprochables, nous pensons donc à un petit caillou sur la route. J'ai longtemps glissé sur la route comme une toupie avant de finir par quelques tonneaux sur le bas-côté. Heureusement pour moi la voie était dégagée et aucun poteau ou arbre ne se trouvait dans les parages. Je n'ai pas été éjecté de mon vélo qui m'a extrêmement bien protégé. Après quelques heures à l'hôpital avec une prise en charge rapide par les médecins et pas mal d'examens, on m'a diagnostiqué une hémorragie pulmonaire et un enfoncement de la 1ère vertèbre cervicale. D'après le médecin, quelques millimètres supplémentaires et c'était la tétraplégie. Mais pas de panique, par chance ce n'est pas arrivé et tout va aller pour le mieux très rapidement.
J'ai juste quelques examens supplémentaires à faire à San Francisco avant d'avoir la validation pour prendre mon vol retour lundi afin d'éviter une éventuelle embolie pulmonaire dû à mon hémorragie. Je vous rassure ce n'est qu'une petite hémorragie. Je ne respire pas à plein poumons mais c'est très correct.
J'ai reçu énormément de messages et ça fait vraiment chaud au cœur. Ne vous inquiétez pas, plus de peur que de mal. Je reviendrai rapidement vers vous pour vous raconter la fin de cette extraordinaire aventure que j'ai partagé avec une équipe tout autant extraordinaire. Encore merci à tous."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.