Fabio Aru : " J'avais l'impression d'être mort sur le vélo "

Fabio Aru : " J'avais l'impression d'être mort sur le vélo "©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le lundi 25 mars 2019 à 14h57

Ancien vainqueur de la Vuelta, Fabio Aru vit un cauchemar depuis un an et demi. Mais il a enfin trouvé la solution à ses problèmes et va se faire opérer prochainement de l'artère iliaque. Dans une interview accordée à La Gazzetta Dello Sport, le champion d'Italie 2017 est revenu sur ses galères.

Le 5 juillet 2017, Fabio Aru remportait la 5eme étape du Tour de France. Depuis, le vainqueur de la Vuelta 2015, aujourd'hui âgé de 28 ans, n'a plus gagné la moindre course. La faute à des douleurs dans la jambe gauche, qu'il espère enfin régler en se faisant opérer de l'artère iliaque. Le champion d'Italie 2017 s'est confié à La Gazzetta dello Sport, où il est revenu sur cette année et demie de souffrance. « Il y a des jours où j'avais l'impression d'être mort sur le vélo. J'étais dévasté. J'étais dans un état terrible, et c'était encore pire de ne pas savoir pourquoi. J'ai les poils qui se hérissent sur mes bras rien que d'en parler. Quand on m'a diagnostiqué ce problème d'artère iliaque, j'ai pleuré. Peu de gens savent combien j'ai souffert. Malgré tous mes efforts, je ne pouvais pas retrouver mon niveau habituel. Ce n'était pas moi, je ne pouvais pas être heureux. Une dixième place ressemblait à une victoire... mais je ne cours pas pour finir dixième. J'ai souffert comme un chien. D'habitude je pleure quand je vis un moment incroyablement heureux, mais là j'étais dans un moment dur de ma vie, vraiment dur. J'espère que les gens pourront comprendre cela. » Si tout va bien, Fabio Aru, d'ores et déjà forfait pour le prochain Giro, pourra retrouver les pelotons dans trois ou quatre mois.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.