Eschborn-Francfort : Quatrième succès consécutif pour Alexander Kristoff

Eschborn-Francfort : Quatrième succès consécutif pour Alexander Kristoff©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le mardi 01 mai 2018 à 17h45

A l'issue d'une course animée sur un parcours vallonné, le sprint du peloton a permis à Alexander Kristoff de signer un quatrième succès de suite sur Eschborn-Francfort.

Alors que les gros bras du peloton professionnel se préparent à prendre part au Tour d’Italie, qui démarre vendredi dans les rues de Jérusalem, ceux qui ont renoncé au premier Grand Tour de l’année avaient rendez-vous ce mardi autour de Francfort pour Eschborn-Francfort, anciennement connu sous le nom de Grand Prix de Francfort. Une course au profil très vallonné avec pas moins de six difficultés au programme tout au long des 211km au programme entre Eschborn et Francfort. Un profil qui a permis à un groupe de sept coureurs de prendre les devants tôt dans la course avec l’assentiment du peloton. L’écart n’a toutefois jamais dépassé les quatre minutes, signe que les équipes de sprinteurs ont fait ce qu’elles voulaient de ce groupe.

Matthews a tenté de piéger les sprinteurs

Ce groupe de sept a perdu des membres au fil des difficultés alors que le peloton a également perdu des plumes et notamment Marcel Kittel, annoncé parmi les favoris devant son public. Aux avant-postes, un trio formé par Michael Gögl, Gregor Mühlberger et Bjoern Lambrecht s’est détaché avant de voir un groupe de contre mené par Michael Matthews revenir à grandes enjambées à moins de 40 kilomètres de l’arrivée. L’offensive lancée par le sprinteur australien de la formation Sunweb, qui a pris jusqu’à une minute d’avance sur ce qu’il restait du peloton, a réveillé les équipes de sprinteurs qui ont très rapidement et efficacement lancé la chasse. Sentant que l’échappée ne pouvait aller au bout, Michael Matthews est sagement rentré dans le peloton, laissant quatre coureurs, dont le Français Julien Bernard, aux avant-postes.

Kristoff profite de l’erreur de Gaviria

L’échappée a tout tenté mais elle est reprise à deux kilomètres du but, laissant la porte grande ouverte à un sprint massif mais, avec un peloton décimé, aucun sprinteur n’a pu s’appuyer sur un train en bonne et due forme. Après une première tentative de Sean De Bie, Fernando Gaviria a lancé le sprint de très loin, à plus de 500m de la ligne d’arrivée mais l’Argentin de la formation Quick Step a commis une faute de concentration dans le dernier virage, se trompant de route pour tenter de prendre la déviation mise en place pour les véhicules officiels avant l’arrivée. Cette faute, alors que le peloton est passé deux fois sur la ligne d’arrivée précédemment, a permis un regroupement général. Michael Matthews a tenté de lancer le sprint avec Oliver Naesen mais Alexander Kristoff s’est montré le plus fort pour signer un quatrième succès de suite dans cette épreuve après 2014, 2016 et 2017, l’édition 2015 ayant été annulée suite à des menaces terroristes.

CYCLISME - UCI WORLD TOUR / ESCHBORN-FRANCFORT

Classement final - Eschborn-Francfort (211km) - Mardi 1er mai 2018

1- Alexander Kristoff (NOR/UAE Team Emirates) en 5h13’25’’

2- Michael Matthews (AUS/Sunweb) mt

3- Oliver Naesen (BEL/AG2R-La Mondiale) mt

4- Andrea Pasqualon (ITA/Wanty-Groupe Gobert) à 1’’

5- Sean De Bie (BEL/Vérandas Willems-Crelan) à 1’’

6- Grega Bole (SLQ/Bahrain-Merida) à 1’’

7- Sam Bennett (IRL/Bora-Hansgrohe) à 2’’

8- Edvald Boasson Hagen (NOR/Dimension Data) à 2’’

9- Jan Tratnik (SLO/CCC Sprandi-Polkowice) à 2’’

10- Juan José Lobato (ESP/Nippo-Vini Fantini) à 2’’

...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.