DSM : Un manque d'appréciation et de reconnaissance à l'origine du départ de Marc Hirschi

DSM : Un manque d'appréciation et de reconnaissance à l'origine du départ de Marc Hirschi©Media365

Mathieu WARNIER, publié le mardi 26 janvier 2021 à 13h55

Surprise du début de saison cycliste, le départ de Marc Hirschi de l'équipe DSM vers UAE Team Emirates viendrait du manque de soutien ressenti par le Suisse dans son ancienne formation, ainsi que par des propositions salariales insuffisantes.

Révélation de la saison 2020, Marc Hirschi a débuté 2021 par... un transfert. Alors qu'il était sous contrat avec l'équipe DSM (ex-Sunweb) jusqu'en décembre prochain, le Suisse a été libéré de son engagement et a pu signer jusqu'en 2023 avec UAE Team Emirates, rejoignant ainsi Tadej Pogacar. Un départ entouré de mystères, le protégé de Fabian Cancellara et ses anciens dirigeants étant tenus par une clause de confidentialité concernant l'ensemble de cette affaire. « Je sais maintenant ce qui est bon pour moi et ce qui ne l'est pas », avait laconiquement déclaré le Suisse. Toutefois, selon des informations du quotidien L'Equipe, plusieurs facteurs auraient contribué à l'envie d'aller voir ailleurs qui a grandi chez le coureur de 22 ans, vainqueur de La Flèche Wallonne après avoir signé une victoire d'étape sur le dernier Tour de France. La première d'entre-elles serait une certaine froideur dans les relations entre Marc Hirschi et, notamment, le manager de l'équipe DSM Iwan Spekenbrink.

Un salaire très largement revalorisé pour Hirschi

En effet, selon le quotidien sportif, le coureur suisse n'aura pas reçu de véritable message de félicitations de la part de ses patrons à la suite d'une saison 2020 totalement réussie, avec une médaille de bronze lors des championnats du monde à Imola et une deuxième place sur « La Doyenne » Liège-Bastogne-Liège derrière Primoz Roglic. L'autre point de friction entre Marc Hirschi et les dirigeants de son ancienne équipe auraient tourné autour des négociations en vue de l'après-2021. Alors que son contrat initial prévoyait une rémunération annuelle aux environs de 70 000 euros, le Suisse a voulu négocier une revalorisation mais, face à l'envie d'Iwan Spekenbrink de ne pas casser sa tirelire pour un coureur de 22 ans, les négociations ont tourné court. Au final, Marc Hirschi aurait obtenu un chèque autour du million d'euros annuel avec UAE Team Emirates, soit une multiplication par quatorze de son salaire. Si le patron de l'équipe DSM a préféré se retrancher derrière l'accord de confidentialité, un proche du natif d'Ittigen a assuré au quotidien L'Equipe que ce dernier ne se sentait pas à l'aise dans une équipe trop rigide. A lui de voir si, sous les ordres de Mauro Gianetti, il se sentira mieux.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.