Dopage : Une deuxième chance, c'est que ce Simeoni souhaite pour Armstrong

Dopage : Une deuxième chance, c'est que ce Simeoni souhaite pour Armstrong©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le mardi 26 mai 2020 à 09h10

Pris en grippe par Lance Armstrong et une partie du peloton au début des années 2000, Filippo Simeoni a confirmé avoir rencontré l'Américain, qui s'est excusé.

C'est une image qui aura marqué l'époque Lance Armstrong. Lors de la 18eme étape du Tour de France 2004, alors qu'il portait le maillot jaune, l'Américain n'a pas hésité à aller chercher une échappée où figurait l'Italien Filippo Simeoni. Ce dernier était la cible du coureur de la formation US Postal car, deux ans auparavant, il avait témoigné contre le docteur Michele Ferrari, qui faisait partie de l'entourage de l'Américain lors de ses sept victoires sur la Grande Boucle. Dans le documentaire que la chaîne ESPN a dédié à Lance Armstrong, ce dernier a confié avoir présenté des excuses à Filippo Simeoni en 2013. Récemment interrogé par le quotidien Il Giornale, le coureur italien a confirmé. « C'est la vérité, Lance Armstrong est venu du Texas jusqu'en Italie afin de me rencontrer et me parler en face à face, a confirmé l'ancien coureur italien. Il m'a téléphoné et nous avons convenu d'un rendez-vous à Rome. Nous nous sommes parlés pendant plus d'une heure et, par-dessus tout, j'ai écouté ses excuses, qui étaient sincères et qui venaient du fond du cœur. »

Armstrong, « un homme qui a fait une erreur » pour Simeoni

Un échange qui n'a pas été à sens unique, Filippo Simeoni confiant avoir expliqué à Lance Armstrong comment il avait vécu cette époque, où une bonne partie du peloton lui a tourné le dos. « En ce qui me concerne, je lui ai expliqué mon tourment, ma colère et ma douleur liées à ce qu'il avait laissé m'arriver, ajoute l'Italien. Je me suis libéré de bon nombre de fantômes qui m'ont accompagné pendant des années, même s'il m'a fallu du temps avant d'avoir la force d'en parler avec sérénité, avec le nécessaire détachement. » Alors qu'il assure avoir été considéré comme un traitre par le peloton, Filippo Simeoni assure que Lance Armstrong a droit à une deuxième chance... et qu'il avait les moyens de briller sur la Grande Boucle sans produits dopants. « C'est un homme qui a fait une erreur, qui a admis ses fautes et qui a payé mais c'est une bonne chose qu'il puisse désormais tourner la page. Il a payé et tout le monde mérite une deuxième chance, ajoute l'ancien coureur de la formation Domina Vacanze. Ils lui ont retiré ses sept Tours mais tous ceux qui ont participé à des courses cyclistes savent qu'il a bien gagné ces Tours. Il les aurait probablement gagnés sans dopage, même si ça aurait été plus dur pour lui. Peut-être que le temps est venu d'aller de l'avant et de tourner la page. Tout le monde mérite une seconde chance, même des gens comme Lance Armstrong. » Reste à voir si cet avis est partagé au sein du cyclisme professionnel.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.