Dopage : Garde à vue prolongée pour Bernard Sainz

Dopage : Garde à vue prolongée pour Bernard Sainz©Media365

Aurélien CANOT, publié le mardi 21 novembre 2017 à 12h37

Garde à vue prolongée pour Bernard Sainz (74 ans). Le « Docteur Mabuse », son surnom, avait été interpellé à son domicile, lundi matin dans l'Orne, dans le cadre d'une enquête ouverte le 10 février dernier à Paris après qu'un reportage de l'émission « Cash Investigation » tourné en caméra cachée a montré Sainz livrer des protocoles de dopage à des cyclistes.

Ce n'est pas la première fois que le praticien homéopathe français, que l'on voit conseiller sur la vidéo des prises d'EPO et de clenbutérol, un anabolisant utilisé dans les courses de chevaux, fait parler de lui à la rubrique dopage. Impliqué dans plusieurs affaires, il avait même été condamné à neuf mois de prison ferme en septembre dernier lors d'une vaste enquête impliquant le cyclisme amateur mais aussi semi-professionnel. Une décision dont le « Docteur Mabuse » avait fait appel.

Soupçonné de nombreuses infractions présumées au Code de la santé publique pour exercice illégal de la médecine, incitation à l'usage de substances interdites aux sportifs dans le cadre d'une manifestation sportive, aide à l'utilisation de substances interdites aux sportifs dans le cadre d'une manifestation sportive là aussi ou encore de complicité d'acquisition et de détention illicite de substances vénéneuses, Sainz avait par ailleurs écopé il y a deux ans de deux ans de prison, dont vingt mois avec sursis, pour incitation au dopage et exercice illégal de la médecine. Mais son CV ne s'arrête pas là, puisqu'en 2013, le natif de Rennes avait dû s'acquitter d'une amende de 3 000 euros suite à une autre affaire, liée celle-ci à des pratiques de dopage de chevaux. Le revoilà dans la tourmente.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.