Dopage : Contrôlé positif, un coureur belge blanchi suite à une... erreur administrative !

Dopage : Contrôlé positif, un coureur belge blanchi suite à une... erreur administrative !©Media365
A lire aussi

Gabriel Vanhoutte, publié le jeudi 24 janvier 2019 à 15h44

Contrôlé positif à une substance contenue dans le spray nasal Sofrasolone, autorisé en compétition à l'unique condition de l'avoir fait savoir aux organisateurs au préalable, le coureur belge Tosh Van der Sande a été blanchi suite à une erreur administrative, a fait savoir l'équipe Lotto-Soudal.

Privé de compétition depuis près de deux mois après que son équipe a décidé en décembre dernier de le suspendre temporairement jusqu'au jugement définitif de l'UCI, Tosh Van der Sande (28 ans) va pouvoir remonter sur son vélo. Le coureur belge de l'équipe Lotto-Soudal contrôlé positif en novembre dernier sur les Six Jours de Gand, qu'il avait terminés en troisième position, a annoncé ce jeudi via son compte twitter qu'il avait été blanchi par l'UCI suite à une « erreur administrative ». Cette même « erreur administrative » qu'avait plaidée le coureur, expliquant s'être trompé de produit au moment de remplir le formulaire relatif au test, et qu'a reconnue l'UCI.

Van der Sande sur la Ruta del Sol ?

Van der Sande avait été contrôlé positif à une substance contenue dans le spray nasal Sofrasolone. En libre-service, ce produit était alors autorisé en compétition, mais les organisateurs devaient en être avertis au préalable, ce qu'avait omis de faire le cycliste belge. Le coureur de la Lotto-Soudal espère maintenant pouvoir être présent sur la Ruta del Sol, qui débutera le 20 février prochain. Le temps pour lui de préparer son retour dans le peloton, la formation belge ayant annoncé la réintégration avec effet immédiat de son représentant. La Lotto-Soudal a au passage réaffirmé « sa tolérance zéro en matière de dopage », au même titre qu'elle « prend acte avec satisfaction que toutes les explications données par le coureur ont été reçues et validées par l'UCI et qu'aucune procédure disciplinaire ne sera entamée. »


Soulagé par cette nouvelle, Van der Sande a, lui, fait part de sa satisfaction sur twitter : « Je suis très heureux et soulagé d'avoir été blanchi par l'UCI. Cette après-midi (jeudi), j'ai été notifié par l'UCI qu'ils ne poursuivraient pas davantage et considéraient l'affaire close. » Il en gardera malgré tout un goût amer, sa réputation en ayant pris un coup dans l'affaire. « Malheureusement, j'ai été initialement dépeint comme un cycliste dopé. Ce n'était qu'une simple erreur administrative. » Une erreur qui laissera des traces malgré tout.

Avec A.C

Vos réactions doivent respecter nos CGU.